AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Registre des mariage, baptèmes et affaires de religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un curé pour Genève. ce 08 mars 1456   Sam 8 Mar - 19:00

La sainte Eglise Aristotélicienne, a nommé sieur Yohann65 curé de la ville de Genève.
Il a reçu la noble charge de représenter le Très-Haut et de guider tous les fidèles de notre diocèse vers le droit chemin de la paix et de l’harmonie.
Monseigneur Yohann65 a décidé pour commencer ,d’organiser un grand baptême collectif afin d’honorer la Sainte Eglise Aristotélicienne.


Fiche Rp de Monseigneur yohann65.


Né(e) le 20 Avril 2005

Yohann65 fête son anniversaire le 20 Avril.

Dernière adresse connue
Pays : Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ
Comté/Duché : Schweizerische Eidgenossenschaft
Village : Genève

Niveau : 3
Points de réputation : 255
Argent : 319

Yohann65 cultive du maïs.

Dernière connexion le 08 Mars 2008 à 18h09

Ses filleuls : Poison001

Accorder sa confiance à Yohann65

Envoyer un courrier à Yohann65

Profil RP

Né pour servir Dieu.

Jeune déjà, quand j'habitais dans le lointain Arkjok, je rêvais de rentrer dans l'une des armées qui le servaient.

Je fus enlevé à 7 ans des griffes de mes parents, pour être envoyé dans un camp d'entrainement. Mes parents ne pouvaient plus rien faire pour moi, mon éducation fut faite dans ce camp.
Là bas, je procéda aux exercices de combat selon le Réglement, m'excerça et appris les enseignements de Dieu. Je m'inclinerais toujours devant la puissance de Dieu.

Dès l'âge de 16 ans, je fus incorporé dans un bataillon pour combattre les ennemis de mon Dieu, de Dieu, le seul qui existe.
Diverses missions de défense des positions de mon maître me furent confier.
Un jour, quelques uns des soldats se rebellèrent contre mon maître. Celui ci me confia un groupe de soldats, sous mes ordres, pour mater cette rebellion.
Même si ce fut dur, c'était des traîtres, des scholvas qu'il fallait abattre. La mission fut accomplit avec succés.
Je félicita mon groupe: "nous avons très bien servit notre Dieu, continuons à agir de la sorte, et nous pourrons peut être vivre un jour de plus"

Après, je partit à la guerre au Sud contre les troupes de ceux qui servent le faux Dieu Averroès, avec pour mission de tuer le maximum d'ennemis, de les tuer lentement.
"Mettez à sac et brûlez ce village des partisans de Dieu", tel fut l'un des ordres donné à mon groupe, et que j'excécuta avec plaisir et confiance pour servir Dieu. Aucun ne fut épargner, ni les femmes, ni les enfants.

Hélas, ce bataillon avait certainement épargner certaines vies sur son passage, parce que mon Dieu, déçu, nous punissa:
lors d'une embuscade tendut par les troupes ennemis, beaucoup perrirent, je fus assomé et ne pus mourrir au combat.
Le déshonneur fut grand quand mes ennemis me firent prisonnier.
Battut, non nourris, torturé, "ton Dieu est mort" me répétérentent-ils; je leur répondait: "Dieu est immortel, il ne peut pas être tuer"
Ou encore: "vous pouvez m'éradiquer, mais vous n'enléverez jamais ma loyauté envers mon Dieu." - "Je mourerais pour lui, et j'en suis fier"

Heuresement, le village où j'étais retenut fut pris par des soldats qui servaient mon Dieu. Cecis me libérérent, et Dieu me laissa la vie sauve. Le chef de ses soldats aimait le récit des souffrances des damnés que je lui faisait.
Je me battis aux côtés de ses nouveaux soldats, jusqu'à ce que je fut blessé gravement à la jambe gauche. Là, je dû quitter les zones de combat.

Je décida de partir en Europe de l'ouest afin de voir ce qui se passait. Un bateau de commerce de notre seigneur accepta de me transporter là bas à condition de lui raconter ma vie à la guerre.

Je fus horrifié en débraquant en Normandie, dans le royaume de France, les seigneurs de ces terres se prenaient pour des semi-Dieux, en crachant sur le véritable Dieu.
Maudits soient-ils! Qu'ils meurent dans leurs injures et étouffé par leur nourriture grasse!
Ils prétendent savoir ce qui est bon pour leur peuple, c'est à dire que ce ne serait pas Dieu; et ils divisent la population en acceptant toute religion ou secte sur leurs terres, afin de diviser pour mieux régner, tout en prétendant que le bien c'est eux.
Comment la population a-t-elle pus en arriver jusque là? Accepter des seigneurs qui renient Dieu tout puissant? Comment leurs Etats construit de toutes pièces peuvent-ils autant piétiner le terrain de la religion, de Dieu?

Afin de ne pas être pris pour un fou, je dû me taire pendant un moment, ne pas émettre d'avis. Seul, je ne pouvais pas faire grand chose pour Dieu, à part me suicider en assassinant les hauts responsables.

Je partit plus à l'est, dans le SERG. Là, certains voulaient se soulever contre ses seigneurs à l'esprit corrompu pour ramener la vrai foi. Ils désiraient se battre contre ses infidèles, ses hérétiques qui polluent et dominent leurs terres.
"Votre combat est juste, mais patientez, quand nous serons assez nombreux grâce à nos prêches et notre force, nous anéantirons le pouvoir en place, et nous reprendrons ce qui nous revient par le droit naturel. N'ayez pas peur de combattre le jour venut, et entrainez vous en attendant." Telles étaient mes paroles.
"Le Seigneur nous envoie au front... Allons-y avec courage et sans crainte."


**********************************
Mes connaissances (au 08/03/07):

Maîtrise du Latin : 100%
Maîtrise du Grec : 100%
Maîtrise des langues modernes: 99%

Bases de biologie : 100 %
Élément d'anatomie : 100 %
Bases de la médecine : 100 %
Reconnaître le rhume : 100 %
Reconnaître la grippe : 100 %
Reconnaître la dysentrie : 100 %
Médecine avancée : 10 %

Le bien : 100 %
La vertu : 100 %
L'intempérance et le plaisir : 100 %
La tempérance : 100 %
La justice : 100 %
L'amitié : 100 %
Un septième truc : 46 %

L'Église Romaine, fonctionnement et histoire : 100 %
Fondements de la morale d'Aristote : 100 %
Logique : 100 %
Les sens de l'Etre : 100 %
Le commencement du monde : 100 %
Ontologie: science de ce qui est: 9%
Théologie: science des causes premières : 12%

Connaissances historiques de base : 100%
Fonctionnement des institutions : 100%
Commerce : 100 %
Techniques de communication : 100 %
Principes du droit : 100 %
Mécanismes de collecte de l'impot : 100 %

Connaissances militaires de base : 100 %
Tactique de base : 5 %
Stratégie de base : 6 %
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Registre des mariage, baptèmes et affaires de religion   Dim 16 Mar - 21:30

ici seront repertoriés les mariages des genevois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Dada95 & Zoulys à St Pol de Léon, le 28 février 1456   Dim 16 Mar - 21:32

kurios vit arriver les mariés du haut de son pupitre il attendit l’avancée de la belle Zoulys et du flamboyant Dada95 et leur fit un signe de tête pour savoir si ils étaient prêts. Assuré il bu une gorgé de chouchen et commença

Il est de tradition de lire un texte d’Aristote qui traite de l’importance de la famille car vous deux jeunes baptisés aristotéliciens allez être unis pour fonder une famille dans l’Amour prôné par Christos ! La famille est une association importante pour l’aristotélisme car il représente l’accomplissement de l’Amour passionné, puissant qui nous rapproche du Très-haut !
Ce texte est tiré de la Politique d’Aristote :


Citation :
§ 6. Ces deux premières associations, du maître et de l'esclave, de l'époux et de la femme, sont les bases de la famille; et Hésiode l'a fort bien dit dans ce vers: « La maison, puis la femme, et le bœuf laboureur. », car le pauvre n'a pas d'autre esclave que le bœuf. Ainsi donc l'association naturelle de tous les instants, c'est la famille; Charondas a pu dire, en parlant de ses membres, « qu'ils mangeaient à la même table»; et Epiménide de Crète, « qu'ils se chauffaient au même foyer».

§ 7. L'association première de plusieurs familles, mais formée en vue de rapports qui ne sont plus quotidiens, c'est le village, qu'on pourrait bien justement nommer une colonie naturelle de la famille; car les individus qui composent le village ont, comme s'expriment d'autres auteurs, « sucé le lait de la famille »; ce sont ses enfants et « les enfants de ses enfants ». Si les premiers États ont été soumis à des rois, et si les grandes nations le sont encore aujourd'hui, c'est que ces Etats s'étaient formés d'éléments habitués à l'autorité royale, puisque dans la famille le plus âgé est un véritable roi; et les colonies de la famille ont filialement suivi l'exemple qui leur était donné. Homère a donc pu dire: « Chacun à part gouverne en maître Ses femmes et ses fils. »



Les époux se doivent mutuellement fidélité , secours et assistance en toute circonstance et tout au long de leur vie. Ensemble vous devrez assurez la direction morale et matérielle de la famille au sein d’une vie commune et vous devrez protéger et éduquer du mieux que vous le pourrez votre progéniture. Que si quelqu'un doit s’opposer à cette union , qu’il parle maintenant sur les bords de ce lac, ou se taise à jamais.

Récitons tous ensemble le credo:

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

Partageons également le pain signe de notre solidarité aristotélicienne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Pour faire plus facile   Sam 5 Avr - 15:08

Pour faciliter les choses et pour avoir les mariage complet voici le lien URL des archives du diocèse.

http://diocesedegeneve.lightbb.com/mariages-f7/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Registre des Baptêmes   Sam 5 Avr - 15:12

Comme pour les mariages, en attendant d'avoir terminé la liste des cérémonies religieuses. Voici le liens des archives du diocèse :

http://diocesedegeneve.lightbb.com/baptemes-f6/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Registre des mariage, baptèmes et affaires de religion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Registre des mariage, baptèmes et affaires de religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tables décennales mariages Le Havre
» Mon mariage et le baptême de Lilou le 28 juillet 2012
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure
» Cherche lieu pour mariage
» Suggestions pour le forum: Mariage non filiatif, une plaie!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Consistoire de la République de Genève [lecture & écriture pour tous] :: Salle du Consistoire de la République de Genève :: Bibliothèque des lois, Histoire de Genève et de ses habitants-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: