AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Amedee dict "Le Lion"
Bourgeois
avatar

chez moi : Marquisat d'Arlon
qualité particulière : Chevalier huguenot
inscription le : 11/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Mer 24 Juin - 15:16

"Je n'ai pas nié cette histoire d'attaque pour la simple raison que je n'ai pas répondu à ton dernier courrier... le silence n'a jamais constitué un aveu. La preuve de mon propos tu la trouveras si tu veux vraiment démêler le vrai du faux, en épluchant les annonces officielles, celles signées Imladris ou Ardarin. Mais après tout, c'est un détail. Par ailleurs je ne t'insulte pas, mais il faut comprendre que ton combat du moment suscite des questions chez certains observateurs dont je fais partie. Maethor soldat des Sparte, avoue que ça fait bizarre.

Pour ce qui est des loi impériales, il est à savoir que la Magna Carta prévaut sur toutes les lois provinciales, et en matière de religion peu y est écrit à première vue... si ce n'est que l'empereur doit impérativement être couronné par Rome dont il est "garant" et que l'on doit se référer au concordat Rome-Empire pour toutes les questions religieuses... c'est donc un parchemin signé Ludwig qui répond à notre question, je te laisse imaginer à quel point il est castrateur pour tout sujet impérial de confession réformée...

Dans ce traité, on peut notamment lire que Rome est le seul garant en termes de religion ou de morale en Empire, et de la vérité aussi tant qu'à faire. Ainsi tout noble doit être baptisé, les cultes des ennemis de Rome sont interdits en public sous peine de poursuites de l'inquisition, et qualifiés comme hérésies. L'empereur et ses institutions n'ont pas le droit d'aider un religieux qui ne serait pas approuvé par Rome... L'Eglise interfère aussi dans les affaires civiles, un mariage réformé n'est pas permis, l'héritage non plus...

En France, en revanche, une province peut se passer de tel concordat, comme à Toulouse, ou la loi stipule au contraire que Rome ne doit pas interférer dans les droits civils des habitants...

Nous en reparlerons peut-être en synode, qui sait, si cela a encore un intérêt de causer une fois que nos frères l'auront dans le cul, moi je préfère garder ça à l'esprit pendant que l'on aborde la guerre du moment... si l'Empire gagne, la Réforme perd du terrain.

Sinon, à part ça, quoi de neuf au Consistoire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Madeline_
Bourgeois
avatar

chez moi : Sur les flots
qualité particulière : Madgnifique
inscription le : 14/01/2014

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Dim 28 Juin - 23:54

MORT AUX CONS !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amedee dict "Le Lion"
Bourgeois
avatar

chez moi : Marquisat d'Arlon
qualité particulière : Chevalier huguenot
inscription le : 11/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Lun 29 Juin - 1:51

"Tu l'as dis, Madeline..."

Amédée le Lion, brièvement sorti de l'avoyerie en raison d'une envie pressante, et le voilà revenu. Au cours de son passage aux latrines, il avait pris quelques parchemins romains, hygiène oblige, et revenait avec celui dont il ne s'était guère servi.

Mi-perplexe, mi-amusé, en tous les cas moins ballonné, il avait décidé de la partager avec les badauds genevois...

"Oyez combourgeois, il est temps de se réveiller, alors que Maethor et ses alliances contre nature semblent faire de Genève le nouveau Phare de l'esprit de croisade papiste..."


Arnarion a écrit:
Citation :





      Commission apostolique: conclusions générales Monseigneur David de Sent- Bertran, archevêque de Rouen et recteur de l'Ordre grégorien, Monseigneur Onaël d'Appérault, archevêque de Malines et recteur de l'Ordre lescurien, Monseigneur Alboin de Valyria, recteur de l'Ordre thomiste, commissaires apostoliques français sous mandat curial, au Sacré-Collège des cardinaux de la l'Eglise aristotélicienne, une, saincte, apostolique et romaine: Salut et dilection.






    Après le minutieux examen de l'ordonnance royale dicte du Mans, proclamée le dix-neuvième de février de de l'An MCDLXIII, et de la lettre publique de la Reine de France, adressée au Sacré-Collège, et portée à la connaissance publique le second d'avril de l'an MCDLXIII. Après avoir consciencieusement pesé ces proclamations et déclarations publiques de la Reine de France, avec les dogme et doctrine de notre Saincte Eglise. Après avoir considéré avec attention les pratiques et comportements de la Reine de France relativement à ses devoirs de Fidèle depuis sa réintégration dans la Communauté. Avons déterminé que la dicte Reine de France, Angelyque de la Mirandole, est hérétique, hérésiarque et relaps. Estimons ainsi acquittée la mission et du mandat que nous a confié le Sacré-Collège pour déterminer du statut d'Angelyque de la Mirandole. Remettons nos conclusions définitives au Sacré-Collège, quant aux crimes de foi dont la dicte hérétique, hérésiarque et relaps s'est rendue responsable depuis sa réintégration dans la Communauté des Fidèles:

      Complicité et  promotion d'hérésie, et protection des hétérodoxies, par le moyen des liens vassaliques. Zèle en faveur des hérésies et hétérodoxies en proclament défendre la légitimité des unions non consacrées au sein de l'Eglise apostolique romaine. Apostasie consécutive puisque tout Fidèle de la Sainte Eglise professe croire en la force exclusive des sacrements aristotéliciens. Hérésie consécutive consistant à nier la force exclusive des sacrements aristotéliciens et à affirmer la légitimité des unions non consacrées, alors que la Sainte doctrine interdit le mariage civil par la bulle Matrimonium Prohibitem du 25 novembre 1455. Hérésie consécutive consistant à nier l'autorité de l'Eglise à édicter la doctrine, c'est-à-dire à préserver et enseigner le dogme et ses principes, et à prétendre cette autorité aux mains de la Couronne de France, en faisant le détenteur chef de cette hérésie. Hérésie consécutive consistant à nier l'autorité exclusive de l'Eglise à juger de la validité et légitimité d'une union et à administrer les sacrements, que Christos remit pourtant à la charge du Pape et de ses apôtres, et à prétendre cette autorité aux mains de la Couronne de France, dont le détenteur devient alors chef de cette hérésie. Hérésie consistant à prétendre la Couronne de France autorité supérieure dans l'administration du culte et sa discipline; le détenteur en est aussi conséquemment hérésiarque. Hérésie consistant en la négation absolue de la légitimité du Droit Canon a s'appliquer à tous les Fidèles de la Sainte Eglise, et par conséquent à nier l'autorité apostolique. Hérésie consistant en l'affirmation que la Couronne de France, le pouvoir temporel, dispose de l'autorité spirituelle et que la seconde découle de la première au motif de la Souveraineté temporelle, et que l'autorité spirituelle n'existe pas en dehors de la puissance temporelle qui la fonde, y consent et la dirige. Adhésion consécutive à la croyance fondamentale de la Bête Sans Nom, affirmant que le plus fort doit dominer le plus faible, et donc que c'est la puissance temporelle qui fonde l'autorité spirituelle et non l'autorité spirituelle qui consent à la puissance temporelle et la légitime. Hérésie consistant à affirmer que le dogme est inférieur au droit temporel, revenant ainsi à prétendre la supériorité du temporel sur le spirituel, et l'infériorité de Dieu sur Sa Création. Hérésie du libre examen, et protection du libre examen par le rejet de l'autorité apostolique et pontificale, et la bienveillance et défense du pouvoir temporel qui s'en fait l'arbitre, le garant et dont le détenteur est ainsi hérésiarque. Hétérodoxie anti-aristotélicienne consistant à nier que l'Eglise apostolique soit dépositaire de la Révélation, seule Vérité. Hérésie consistant à nier l'unicité du dogme. Hérésie consistant à nier l'intercession du clergé dans l'absolution divine, faisant de l'absolution sacramentelle un pardon d'ordre terrestre et temporel, sans force spirituelle ou sacramentelle. Blasphèmes nombreux, confirmés et répétés, affirmant notamment comme inspirés de Dieu, Ses Prophètes et des Saints, les hérésies professées dans l'ordonnance du Mans et la lettre publique du second d'avril MCDLXIII. Relaps dans l'hérésie, après avoir abjuré ces croyances fausses en professant une adhésion pleine et entière au Credo de notre Sainte Eglise et en renouvelant les serments baptismaux, et en agissant, professant et pratiquant néanmoins des doctrines fausses et hérétiques: En instituant pour loi des hérésies dans le royaume de France, En proclamant publiquement et entièrement la croyance et l'adhésion à ces hérésies, En persistant à prétendre valide et sanctifiée une union illégitime, contractée sous l'infamie de la bigamie dans un culte hérétique avant d'avoir été réintégrée dans la Communauté.

    Puisse le Sacré-Collège bénéficier de nos efforts, obéissance et diligence en rendant promptement son jugement définitif sur le statut d'Angelyque de la Mirandole. Joignons à la présente l'examen détaillé de l'ordonnance dicte du Mans et de la lettre publique du second d'avril MDCLXIII.






      Ad Majorem Dei Gloriam Faict à Rome, le XXVIII de mai MCDLXIII, sous la direction des commissaires apostoliques Mgrs David, Onaël et Alboin, signé et scellé par iceux.

       

Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Bourgeois
avatar

chez moi : Genève
qualité particulière : Babouches à grelot
inscription le : 28/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Lun 29 Juin - 9:46

- Il ne reste plus à Curie que de prononcer la sentence finale. Ce qui est bien avec l'Eglise, c'est qu'on sait assez vite où est le Bien et où est le Mal. Maktub.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Amedee dict "Le Lion"
Bourgeois
avatar

chez moi : Marquisat d'Arlon
qualité particulière : Chevalier huguenot
inscription le : 11/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Lun 29 Juin - 14:52

Amédée s'était incliné pour saluer l'ancien...

"Considérant que la reine est mourante, voire décédée, la sentence finale risque plutôt de rimer avec incurie..."
Revenir en haut Aller en bas
Maethor
Bourgeois
avatar

chez moi : Genève
qualité particulière : Forgeron
inscription le : 03/05/2013

MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   Lun 29 Juin - 18:52

L'italien ne peut s'empêcher de rire joyeusement avant de se reprendre en rougissant.

Amédée, tu pourras nous expliquer pourquoi Angélyque avant de devenir reyne a fait jouer ses relations auprès du grand inquisiteur pour rentrer dans le rang avant de coiffer la couronne ? Elle a bien lessivé le parquet romain pour obtenir une once d'obéissance auprès de ses vassaux aristotéliciens romains.

La rumeur court que la reyne n'est plus paix à son âme. Il est inutile de l'accabler plus que de raison.

En parallèle, un genevois réformé qui a intégré une armée privée menée par un général impérial en toute transparence, je ne l'ai jamais caché. Qui a osé donner un avis contraire à la majorité mais argumenté en suivant ses convictions profondes, ne peut être que taxé de faiseur de croisade papiste. Face à une reyne qui se transforme en parfaite aristotélicienne pour régner et qui se fait sanctionner à la sortie sans que cela ne lui porte réellement préjudice, quel odieux personnage je suis d'être constant et franc du collier.

Je n'ai pas le goût du travestissement ni du mensonge, mea culpa.


Maethor, Maethor, Maethor, comme si le genevois décidait pour Genève ou possédait le moindre pouvoir sur ses contemporains.  

Si vous me cherchez, je vais me mettre au vert sur Fribourg pour passer les mois d'été. Mais tu peux m'envoyer quelques hommes de confiance de peur que je ne lève une armée de marmottes croisées pour la prochaine croisade.

La farce avait assez durée, il se retira prestement.  

_________________
Suivez toujours vos convictions
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Ferait-il noir au pied du phare de l'aristotélité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des feux pied d'éléphant "moderne"
» Marche pied pour poussette
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» lit à barreaux ou à tête et pied pleins ???
» Madeleines spéciales coup de blues... (sans lactose ;-) )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Portes de l'Hotel de ville de la cité [écriture & lecture pour tous] :: Accueil de l'avoyerie-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: