AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le fil des éleveurs de vaches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 13 Juin - 10:15

Amis éleveurs bovins, bonjour !

Ce fil est ouvert pour vous. Venez y discuter librement !
Pour une meilleure rentabilité pour tous, il serait bon de publier vos calculs de rentabilité, vos techniques d'élevage (le cycle) et vos statistiques d'engraissement de vaches.
Si ça peut aider, j'essayerai d'en faire une synthèse.

bonjour

Notwen

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 20 Juin - 9:39

Sous la halle, Erevan a écrit:
(et je le recopie avant que ça ne s'envole, comme tout ce qui est sous la halle...)

Amis éleveurs de vaches, bonjour.

Vous voir ici me fait plaisir, vous qui avez eu l’inconscience, voire la folie nécessaire pour choisir ce métier.

Vous qui avez eu le courage de sortir de chez vous et d’affronter les regards méprisants ou moqueurs de la foule, vous qui avez été montré du doigt, vous qui avez entendu des mères chuchoter à leur enfant : « regarde, mon fils, un éleveur de vaches! » et vu cet enfant se mettre à l’abri dans les jupes de sa génitrice après vous avoir regardé d’un drôle d’air…

Combien de fois avez-vous entendu que l’élevage de vaches dans un port n’était pas rentable ?

Légende ? vérité immuable ? conseil mal formulé ? Sagesse ?
C’est un peu tout à la fois.

Je n’ai donc pas de réponse à vous apporter, mais j’aimerais vous faire profiter de mes réflexions et de ma courte expérience (2 cycles – Un cycle commençant le jour de l’achat des vaches pour se terminer le jour de l’abattage de la dernière vache)

Avant de vous révéler mes secrets, je vous rappelle que :
- Les vaches doivent être traites tous les trois jours (jours 3, 6, 9, 12, 15 etc.)
- Vous devrez embaucher des personnes ayant 19 en intelligence pour la traite (salaire de 22 écus à Genève)
- Les vaches ont une moyenne de vie de 17 jours
- Sur un même champs, vous ne pouvez abattre qu’une vache par jour.
- Il ne sert à rien d’embaucher avec des caractéristiques pour l’abattage (salaire de 16 écus à Genève)

Autre chose, les calculs réalisés par l’office des boutonneux sont très encourageants, mais faux. Je vous donne un exemple avec les chiffres de mon deuxième cycle.
Je possède 4 vaches,
je les fais traire 3 fois avant l’abattage,
Prix d’un couteau : 17.90
Prix d’un seau : 46 (si comme moi vous avez de la chance)
Salaires versés pour les traites : 22 écus
Salaires versé pour les abattages : 16 écus
Etat vache 1 : Décharnée
Etat vache 2 : Décharnée
Etat vache 3 : Normale
Etat vache 4 : Normale
Je vends mes bouteilles de lait à 9.90
Je vends mes carcasses à 33

Je clique sur le bouton calculer et voici la réponse que j’obtiens :
Citation :
Investissement:
180 (cheptel) + 66 (traites) + 64 (abattages) = 310 écus

Avec 4 vaches, vous produirez 8 bouteilles de lait qui vous rapporteront 171.6 écus
et 8 quintaux de carcasses de vache qui vous rapporteront 200 écus.

Au total, ce cycle d'élevage vous aura procuré un bénéfice de 193.3 écus.

Un bénéfice de 193.3 écus sur un cycle d’élevage de 14 jours nous donne un salaire de 13.8 écus par jour (alors que le blé rapporte entre 5 et 7 écus)

Selon ce calcul, l’élevage des vaches dans un port (et encore plus ailleurs) serait vivement recommandé!

Voyons maintenant la réalité (les chiffres sont toujours ceux du deuxième cycle)

J’achète 4 vaches pour 180 écus
Je casse 2 seaux à 46 écus sur trois traites
Par chance je ne casse pas de couteau
Je fais traire trois fois pour un salaire de 22 écus = 66 écus au total
Je fais abattre mes 4 vaches pour un salaire de 16 écus = 64 écus au total
Investissement total : 402 écus (et pas 310 comme indiqué plus haut)

Je vends 24 bouteilles de lait à 9.90 écus = 237.6 écus
Je vends 8 carcasses à 33 écus = 264 écus
Total des gains : 501,6 écus

La différence gains – investissements est donc de 99.6 écus (et pas 193.3)
Pour un salaire quotidien de (99.6 écus / 14 jours) : 7.11 écus (et pas 13.8 écus)

Malheureusement, tout est une question de hasard et il est impossible de fournir des chiffres qui seront les mêmes pour tout le monde. On peut sans risque dire que le salaire quotidien varie de -12 à 12 écus Wink

Après cette démonstration, passons maintenant à ma méthode idéale pour élever des vaches.
- Achetez les 4 animaux en même temps
- Nourrissez-les tous les jours (vous pouvez aussi leur monter sur le dos pour leur faire faire des exercices et ainsi les muscler plus rapidement, et bien sûr les masser régulièrement pour une viande plus tendre)
- Faites les traire 3 fois seulement (et pas 4 fois car vous risquez alors qu’une vache meure de vieillesse)
- Abattez-les les 10,11,12 et 13èmes jours de la plus grosse à la plus maigre.
- Surveillez bien le marché et n’achetez pas les couteaux à plus de 18 écus et les seaux à plus de 47 écus (bon courage).

Pourquoi acheter les 4 bêtes en même temps ?
Pour éviter de voir vos vaches approcher de trop près l’âge de la retraite.
Après moult calculs et avoir retourné le problème dans tous les sens (je crois) je n’ai jamais trouvé l’intérêt d’acheter vos 4 vaches en 2 fois avec 3 jours d’écart (comme je l’avais lu je ne sais plus ou).

Pourquoi les traire trois fois seulement alors qu’on peut les traire 4 fois en 12 jours et qu’elle ont une moyenne de vie de 17 jours?
C’est bien sûr à chacun de prendre les risques qu’il désire, mais n’oubliez pas que vous ne pouvez pas abattre toutes vos vaches en même temps. Vous les trayez le 12ème jour, vous devrez donc les abattre les 13,14, 15 et 16èmes jours et là on approche vraiment de l’âge moyen (moyen veut dire que les animaux peuvent mourir avant ou après ce délai)

J’espère que cet exemple vous sera utile et je reste bien entendu disponible pour toute question, remarque, suggestion, amélioration.

Dans peu de temps, je rendrai disponible ma feuille de calcul qui remplace celle de l’office des boutonneux (n’étant pas doué en programmation, il s’agit d’un tableur excel)

Qui a dit : « il a que ça à faire, Erévan ! » ???

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 20 Juin - 18:26

Mon topic des liens à donc été lu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Jeu 26 Juin - 17:16

CHAMP 2 : VACHES

Achat de 4 vaches jour 0.

Jour 3 : 1 traite : 7 bouteilles

Jour 6 : 1 traite 6 bouteilles

Jour 9 : 1 traite 7 bouteilles

Jour 11 : 1 vache morte

jour 12: 1 traite 5 bouteilles

jour 13-14-15 abattage : 6 carcasses de vaches.

2 couteaux cassés
Pas de seaux cassés.

Rentabilité de ce cycle :
- 6 carcasses à 32.20 donnent 193.2 écus
- 25 bouteilles à 9.80 donnent 245
- 4 vaches à 45 coûtent 180 écus
- 2 couteaux à 18 coûtent 36 écus
- 7 embauches à 16 coûtent 112 écus
Bénéfice 110.2 écus sur 16 jours, soit 6.89 écus/jour. Rentable !

Avec une casse moyenne de seaux de 1.6 seaux, ça donnerait 35 écus, soit 2.19 écus/jour

Notwen
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 27 Juin - 21:00

Bien le bonjour à tous

Mon expérience reste limitée mais je souhaite tout de même la partager.
Je pense que malgré de nombreux facteurs aléatoires (mortalité des bêtes, casse des seaux et des couteaux), un élevage bovin reste rentable (ou très rentable avec un peu d'aide d'Aristote) même à Genève (et je vends mon lait entre 9,75 et 9,15 selon mon besoin d'écus).

J'ai lu différentes méthodes et j'ai un peu réfléchis par moi même et j'ai finalement opté pour un solution hybride.
Je vais l'illustrer à l'aide de mon dernier cycle d'élevage.


Pour un champ principal

Jour 0 --> Achat de 4 vaches

Jour 3 --> Traite: 8 laits

Jour 6 --> Traite: 8 laits

Jour 9 --> Traite: 8 laits

Jour 10 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 11 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 12 --> Traite: 4 laits

Jour 13 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 14 --> Abattage: 1 carcasse


En résumé cette méthode permet d'obtenir 4 bouteilles de lait supplémentaires par rapport à la méthode conseillé par messire Erevan que vous venez de citer dame Notwen, sans pour autant prendre des risques inconsidérés ( dernière vache abattue au jour 14: taux de mortalité de 5%).

Une petite précision:
Citation :
Autre chose, les calculs réalisés par l’office des boutonneux sont très encourageants, mais faux.
En fait les calculs sont correctes, ils ont juste omis de prendre en compte le coût des seaux et couteaux, qui j'en conviens, ont une incidence sur le bénéfice final.

J'espère avoir pu être utile et si vous désirez des précisions supplémentaires, je me ferais un plaisir d'y répondre.

Salutations.

Meliandulys

Rentabilité de ce cycle :
- 7 carcasses à 32.20 donnent 225.4 écus
- 28 bouteilles à 9.80 donnent 274.4
- 4 vaches à 45 coûtent 180 écus
- 4 embauches à 16 coûtent 64 écus
- 4 embauches à 22 coûtent 88 écus
Casse estimée (car non indiquée) :
- 1.6 seaux à 47 coûtent 75.2 écus
- 1.2 couteaux à 18 coûtent 21.6
Bénéfice 71 écus sur 15 jours, soit 4.73 écus/jour. Correct.

Notwen
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 27 Juin - 21:15

Je ne vais d'ailleurs pas tarder en modifier mon second champ (maïs) en élevage bovins, pour réduire les risques liés à la casse des seaux (besoin d'un seau pour la traite sur les deux champs: donc dans le pire des cas, récolte d'au moins quatorze bouteilles au lieu de huit)
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Sam 28 Juin - 4:29

Bonjour Meliandulys,

c'est fort intéressant, merci cheers !
Je vous encourage à revenir pour les cycles suivants j'approuve, c'est pa.

Meliandulys a écrit:
jour 14: taux de mortalité de 5%)
Auriez-vous tous les taux de mortalité, suivant les jours ?

Et connaitriez-vous :
- le pourcentage de chance d'engraissement des vaches chaque jour ?
- le pourcentage de risque de casse des seaux ?
- celui des couteaux ?

bonjour

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)


Dernière édition par Notwen de la Concorde le Ven 11 Juil - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Dim 29 Juin - 19:39

Dame Notwen,

J'ai bien connaissance de toutes ces informations relatives à l'élevage bovin et je vais en profiter pour les mettre à la disposition du plus grand nombre.

Pour commencer, il faut penser à nourrir les vaches tout les jours, sous peine de voir leur poids diminuer (pire, elle peuvent mourir de malnutrition). A l'inverse, la probabilité de les voir grossir est de une sur quinze chaque jour, c'est à dire 6,5% de chance d'engraissement.

Une vache a une espérance de vie de 17 jours en moyenne, en supposant qu'elle soit nourri quotidiennement. cependant, elle reste aléatoire. Cela dit vous pouvez vous faire une idée de la durée de vie d'une vache grâce aux probabilités ci-dessous:

Age --> Probabilité de mourir


10 j --> 1%
11 j --> 2%
12 j --> 3%
13 j --> 4%
14 j --> 5%
15 j --> 8%
16 j --> 12%
17 j --> 15%
18 j --> 20%
19 j --> 22%
20 j --> 25%
21 j --> 30%
plus --> 35%


Parlons maintenant du matériel.
Les seaux et couteaux ont des probabilités de fuite et de casse à chaque utilisation. Celles ci ne se cumulent pas, il n'est donc pas possible d'acheter des ustensiles déjà usés comme certains le pensent parfois.

Les seaux ont une durée moyenne d'utilisation de 24 bouteilles (et non pas 24 traites comme certains le disent).
Les couteaux ont une durée moyenne d'utilisation de 4 abattages.

En espérant avoir pu être utile et en espérant pouvoir l'être à nouveau.

Meliandulys
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Sam 5 Juil - 2:01

Voilà c'est fait, je possède désormais deux élevages, soit huit têtes de bétail que je vais pouvoir cajoler avant de les faire abattre.
Je vous indiquerai le résultat dès que j'aurai achevé un cycle complet.

Je sais que la mairie prône une politique visant à réduire la quantité d'élevage bovin pour éviter une concurrence du poisson.
Je le comprends parfaitement, mais le lait ne sera jamais moins cher que le poisson, il offre simplement des possibilités différentes (menu à trois de caractéristiques).

Notre ville manque de carcasse, c'est un problème. Sans être aussi productif qu'un élevage porcin, les bovins en apportent toujours quelques une de plus.
Le réel problème se situe au niveau du nombre de potager (91, soit une production de plus de 360 légumes tout les cinq jours), ce qui n'a pour l'instant que peu d'incidence sur les prix malgré des stocks grandissant.

C'est peut être extrémiste, mais pourquoi ne pas limiter les potagers aux second champs uniquement (et Dieu sait si en général je suis contre ce genre de résolution).

Enfin j'ai tendance à m'éloigner du sujet là.

Vive les vaches libres jusqu'à l'abattage.

Meliandulys.
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 11 Juil - 20:49

Meliandulys a écrit:
Jour 9 --> Traite: 8 laits

Jour 10 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 11 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 12 --> Traite: 4 laits

Jour 13 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 14 --> Abattage: 1 carcasse
Après quelques calculs, je pense que cette méthode "hybride" a du bon. Toutefois il me semble plus rentable de tenter une 4è traite à 3 vaches :

Jour 9 --> Traite: 8 bouteilles
Jour 10 --> rien
Jour 11 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 12 --> Traite: 6 bouteilles
Jour 13 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 14 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 15 --> Abattage

La dernière vache est abattue le jour 15, elle n'a donc risqué de mourir que le jour 14, avec 5% de risque. Comme elle n'a généralement qu'une ou 2 carcasses (on abat les plus grasses d'abord), le risque est faible. Le gain de 2 bouteilles supplémentaires et la chance d'avoir un engraissement de plus me semble mériter ce petit risque.

Notons aussi qu'une vache qui meure n'est pas une perte sèche : on économise le salaire de l'abattage et le risque de casser le couteau. Donc pour 1 ou 2 carcasses, ce n'est pas dramatique.
Si vraiment vous avez 3 ou 4 vaches d'au moins 3 carcasses le jour 10, vous pouvez commencez l'abattage dès ce jour-là. Mais ça doit être très rare.

bonjour

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Sam 12 Juil - 0:47

Bon, pour résumer mon premier cycle avec deux élevages bovins, je voudrais juste signaler que c'est réellement catastrophique, et je le déconseille vivement.

En effet, on se retrouve pour le coup avec une surproduction (dans une ville de pêche comme Genève) de lait: difficile d'écouler 15 bouteilles tous les trois jours, même à un prix correct.

Ensuite, les seaux ne sont pas sensés fuir au milieu d'une traite; cependant moi qui en ai toujours une réserve de quelques-un dans ma propriété, il m'est arrivé de me retrouver avec deux seaux à changer après la traite de mes deux cheptels. (2 seaux neufs + 2 salaires à 22 pour 15 bouteilles, ça se passe de commentaire).

Dès la fin de ce cycle , j'en change un en élevage de cochons.


Citation :
Si vraiment vous avez 3 ou 4 vaches d'au moins 3 carcasses le jour 10
Je n'ai encore jamais eu la chance d'en avoir une aussi grasse.


Citation :

Toutefois il me semble plus rentable de tenter une 4è traite à 3 vaches
J'essaierai lors de mon prochain cycle, après je pense qu'il est délicat de trouver une méthode infaillible, car trop de variables aléatoires (lors de ce cycle, une vache est morte au jour 10 alors que la mortalité est de 1%).
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Sam 12 Juil - 12:43

Meliandulys a écrit:
(...) je le déconseille vivement.

En effet, on se retrouve pour le coup avec une surproduction (dans une ville de pêche comme Genève) de lait
Peut-être va-t-on finalement se rendre compte que ce n'est pas pour rien que je déconseille les vaches depuis 8 mois !

Je pense que les vaches ne sont à conseiller que si on arrive vraiment à concurrencer le poisson, ce qui nécessite de vendre le lait vers les 9.15 écus la bouteille. Est-ce rentable à ce niveau ? Au vu des chiffres de rendement calculés ci-dessus, il semble que ce soit possible. Mais je n'en suis pas sûre, il se peut que les cycles ci-dessus aient été "chanceux".


Citation :
je pense qu'il est délicat de trouver une méthode infaillible,
Certes, infaillible n'est pas le mot.
Citation :
car trop de variables aléatoires
C'est pour cela que le calcul des probabilités permet de trouver non pas la méthode infaillible mais la meilleure méthode.

Il me manque le pourcentage précis de risque de casse des seaux(*) et couteaux à chaque utilisation pour pouvoir faire des calculs exacts.
Et puis pour la mortalité j'ai un doute : le pourcentage indiqué est-il le risque que la vache meure dans la nuit suivant le jour n, ou celui qu'elle soit morte au petit matin du jour n ?
Quand vous avez eu une vache morte le jour 10, c'était le matin du jour 10 ? C'est-à-dire la nuit suivant la traite ?
Vous avez trouvé la vache morte en même temps que les 8 bouteilles de lait ?



(*) Un seau sert à traire les vaches, un sceau sert à poser un scellé, ou à signer un document officiel.

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 16 Juil - 17:10

Citation :
Il me manque le pourcentage précis de risque de casse des seaux(*) et couteaux à chaque utilisation pour pouvoir faire des calculs exacts.
cela fait déjà un moment que je collecte des informations sur cet élevage et je ne suis toujours pas en mesure de fournir des chiffres plus précis que ceux mentionnés précédemment.

Citation :
Vous avez trouvé la vache morte en même temps que les 8 bouteilles de lait ?
Non je me suis mal exprimé, je l'ai trouvé morte le lendemain en même temps que les carcasses de ma première vache abattue.

Sinon mon élevage en premier champ reste rentable, ce qui n'était pas le cas en second champs.

Citation :
(*) Un seau sert à traire les vaches, un sceau sert à poser un scellé, ou à signer un document officiel.
On est d'accord, mais je vois pas l'intérêt d'une telle précision ici, ni pourquoi vous vous permettez de la faire...
Revenir en haut Aller en bas
kartouche le magnifique
Bourgeois
avatar

chez moi : Partout
qualité particulière : Camelot
inscription le : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 16 Juil - 17:35

[HRP : Le nombre d'utilisations moyen d'un seau ou d'un couteau est dispo dans la FaQ de "Je ne comprends pas" : http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?p=7831236#7831236
Pour les seaux, on trouve les mêmes chiffres dans le guide. Pour les couteaux, je trouve rien dans le guide, mais je fais confiances aux pontes de JNCP.]
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 16 Juil - 17:57

Je vous remercie messire Kartouche, mais j'avais déjà mentionné ces informations un peu plus tôt dans le sujet.

Citation :
Les seaux ont une durée moyenne d'utilisation de 24 bouteilles (et non pas 24 traites comme certains le disent).
Les couteaux ont une durée moyenne d'utilisation de 4 abattages.

Je pense que dame Notwen désire des informations chiffrées plus précises valable à chaque utilisation du genre "un couteau à 10% de chance de de casse à chaque utilisation..." et peu comme pour les taux de mortalité des bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
kartouche le magnifique
Bourgeois
avatar

chez moi : Partout
qualité particulière : Camelot
inscription le : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 16 Juil - 18:26

[Au temps pour moi, je lirais plus attentivement tous les messages la prochaine fois. Arrêtez les complime
Je ne suis pas un spécialiste des probabilités, mais selon moi, ces chiffres disent tout ce dont on a besoin. Les seaux/couteaux ne s'usent pas, mais c'est inutile de le rappeler, je pense.
Un seau a 1/3 de chance de casser avec une embauche à 20, 1/6 avec une embauche à 0.
Un couteau a 1/4 de casser à chaque abattage.

Notez, on peut optimiser ces risques en trayant ou en abattant simultanément sur deux champs, avec un seul outil. Mais c't'une autre histoire.]
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Jeu 17 Juil - 0:49

I n'y à pas de mal messire, j'espère que vos informations pourront être utile à dame Notwen.
Citation :

Notez, on peut optimiser ces risques en trayant ou en abattant simultanément sur deux champs, avec un seul outil. Mais c't'une autre histoire.
A ce niveau vous avez raison et c'est là dessus que je pensais miser en optant pour deux élevages.
Cependant il faut éviter d'avoir plusieurs outils de réserve dans sa propriété, sinon on peut avoir une mauvaise surprise comme je l'explique précédemment.
Citation :
Ensuite, les seaux ne sont pas sensés fuir au milieu d'une traite; cependant moi qui en ai toujours une réserve de quelques-un dans ma propriété, il m'est arrivé de me retrouver avec deux seaux à changer après la traite de mes deux cheptels. (2 seaux neufs + 2 salaires à 22 pour 15 bouteilles, ça se passe de commentaire).
Sachant que les deux seaux en question n'avaient encore jamais servi.
Cela limite la mobilité.
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 30 Juil - 12:29

Meliandulys a écrit:
Je pense que dame Notwen désire des informations chiffrées plus précises valable à chaque utilisation du genre "un couteau à 10% de chance de de casse à chaque utilisation..." et peu comme pour les taux de mortalité des bêtes.
Oui, c'est exactement ça.

Quand je vois "en moyenne 24 bouteilles", ça veut dire qu'il ne s'agirait pas d'un pourcentage de casse à chaque utilisation, comme pour les couteaux. Ça me parait étonnant. Et comme beaucoup de données fausses circulent sur ce jeu, parfois même sur le guide officiel, il me parait utile de vérifier tout.

Vous avez donc fort bien compris mon souhait de précision.

A propos de précision, je suis désolée si mon souci de précision dans le langage vous a blessé. Oui, j'aime la précision partout, pour mieux nous comprendre, je n'ai pas imaginé que ça puisse blesser, mais je saurai désormais que ça peut arriver.

Citation :
Notez, on peut optimiser ces risques en trayant ou en abattant simultanément sur deux champs,
Si cette technique marche, elle est très rentable, surtout pour les seaux : un seau à 48 écus qui a 1 chance sur 3 de casser à chaque traite de 8 bouteilles coute donc 16 écus par traite. Si on peut n'en risquer s'un seul pour 2 traites simultanées, on économiserait avec cette astuce, tout calcusl faits, 4.53 écus par jour de traite simultanées de 8 vaches. (8/24 * 8/24 * 0.85 * 48)

En prenant le cycle de Erevan (3 traite de 4 vaches sur 14 jours au total), ça augmente la rentabilité globale de l'ensemble des 2 champs de 4.53*3/14 = 0.97 écu/jour, ce qui est loin d'être négligeable. En faisant pareil avec les couteaux, on doit gagner encore 0.32 écus/jour, soit au total 1.29 écus/jour de plus, grâce à cette astuce.

Malin !

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 30 Juil - 19:12

Ne vous inquiétez dame Notwen je n'ai pas été blessé.
Cela peut arriver les imprécisions linguistiques, seulement après relecture, je n'ai pas réussi à trouver l'erreur en question.

Et concernant l'optimisation avec deux champs, ce n'est pas garanti du tout, à moins de ne laisser qu'un seul seau dans l'inventaire de sa propriété. Sans quoi, il y à un risque que l'on en casse deux pour les deux traites (expérience personnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Meliandulys
Bourgeois
avatar

chez moi : -
qualité particulière : Capitaine, le seul, l'unique
inscription le : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Ven 29 Aoû - 23:22

Citation :
Après quelques calculs, je pense que cette méthode "hybride" a du bon. Toutefois il me semble plus rentable de tenter une 4è traite à 3 vaches :

Jour 9 --> Traite: 8 bouteilles
Jour 10 --> rien
Jour 11 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 12 --> Traite: 6 bouteilles
Jour 13 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 14 --> Abattage de la vache la plus grasse
Jour 15 --> Abattage

Je ne vous ai pas encore tenu au courant de mon essai avec cette méthode.
Je l'ai appliqué lors de mes quatre derniers cycles, et il s'avère être très intéressant (avec un peu de chance, comme toujours: pas une vaches de décédée sur ce laps de temps) et rentable.

Voici mon dernier cycle (très chanceux):

Citation :
Pour un champ principal

Jour 0 --> Achat de 4 vaches

Jour 3 --> Traite: 8 laits

Jour 6 --> Traite: 8 laits

Jour 9 --> Traite: 8 laits

Jour 11 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 12 --> Traite: 4 laits

Jour 13 --> Abattage: 3 carcasses

Jour 14 --> Abattage: 2 carcasses

Jour 15 --> Abattage: 1 carcasse
Aucun seau qui fuit et deux couteaux brisés (mais j'ai abattu mes quatre cochons en même temps).

En plus de produire un peu plus de lait, cette méthode permet aux vaches d'avoir un peu plus de temps pour s'engraisser.

Rentabilité de ce cycle :
- 8 carcasses à 32.20 donnent 257.6 écus
- 30 bouteilles à 9.80 donnent 294 (il me semble que la 4è traite, en embauchant à 22, devait donner 6 bouteilles et non 4)
- 4 vaches à 45 coûtent 180 écus
- 4 embauches à 16 coûtent 64 écus
- 4 embauches à 22 coûtent 88 écus
Casse :
- 0 seaux à 47 coûtent 0 écus
- 2 couteaux à 18 coûtent 36
Bénéfice 183.6 écus sur 16 jours, soit 11.48 écus/jour. Exceptionnel !

Notwen
Revenir en haut Aller en bas
sayura
Invité



MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 15 Oct - 9:48

Bonjour à tous,

J'ai modélisé un peu tout ça ... et oui, j'avais du temps a perdre avant de trouver du pain a moins de 6,60.....

Donc la solution qui semble la plus rentable (en tout cas du point de vue théorique Laughing) est la solution proposée par Nainainus :
traire 4 fois et abattre en jours 13-14-15-16

rendement théorique de 144.71 écus, soit 10.34 écus par jour pour un premier champ

(vs 83.85 pour la première option, 93.4 pour la troisième et 119.12 pour la dernière)

Deux petits bémols:
c'est la solution la plus risquée
les revenus reposent quasiment autant sur le lait que sur les carcasses et on sais que le lait c'est pas super a vendre ici

J'ai utilisé comme prix (mais c'est modifiable en 2 sec geek ) :
seau 48
couteau 18
carcasse vache 32.20
lait a 9.8

Voila, si vous voulez tester votre modèle, demandez moi je fichier heureux
Revenir en haut Aller en bas
sayura
Invité



MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 15 Oct - 14:44

En fait j'avais fait une erreur..........si une vache meure elle rapporte 0 No

Donc je trouve des profits de :
76.59 écus pour l'option 1 (contre 86.80 réel avec les mêmes prix)
110,43 écus pour l'option 2 (en champ principal, pas vraiment comparable)
82.21 écus pour l'option 3 (contre 69.40 réel avec de la malchance)
98.35 écus pour l'option 4 (contre 183.60 affraid erreur de ma part?!?)

Les prix semblaient plus juste tout a l'heure confused confused confused

Bon ben le model semble pas encore au point.......
Revenir en haut Aller en bas
Notwen de la Concorde
Bourgeois
avatar

chez moi : bonne humeur
qualité particulière : Conseillère, banquière...
inscription le : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 15 Oct - 15:35

Bonjour Sayura,

et bienvenue parmi nous !

J'adore les calculs, et j'aimerais beaucoup le fichier !
C'est une feuille de calcul, sans doute ?

Merci d'avance.

Bien à vous,
Notwen

_________________
Notwen de la Concorde aristotélicienne pour un monde de Paix et de Fraternité,
ex-Chancelière d'Helvétie,
Doyenne de la Faculté de Théologie à l'Université de Berne (et modératrice du forum)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   Mer 15 Oct - 18:01

bien le bonjour noble dame ^^

Je ne suis qu'une vagabonde et n'ai aucun pigeon a vous envoyer.

Cependant, vous pourrez toujours me trouver a mon adresse meli-melo_01@hotmail.fr pour parler de chiffres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fil des éleveurs de vaches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil des éleveurs de vaches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bison prend la place des vaches normandes!!!
» Énigme 180 - Falaises des Vaches Noires (14)
» les vaches à hublots...
» Inde, visite du Radjastan
» Meuuh !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Portes de l'Hotel de ville de la cité [écriture & lecture pour tous] :: JNCP - aides & conseils économiques-
Répondre au sujetSauter vers: