AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fermeture de Genève à l'Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Fermeture de Genève à l'Empire   Jeu 12 Nov - 9:19

Il y a deux semaines c'était des Comtois, cette semaine ce sont des tapettes d'italiens.

Notre tour de guet à vu passer une armée sur la pointe des pieds cette nuit. Aucune demande, aucun courrier.

Citation:
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé l'armée "Second Sons" dirigée par Konstantin.
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Konstantin

Encore une armée Impériale qui passe et je bouffe la Colombe.

A ce jour, toute personne venant de l'Empire francophone, alémanique, italien ou je ne sais où sera immédiatement embarquée par les forces de l'ordre, c'est à dire moi.

Tout impérial traversant Genève sans autorisation sera listé et tué.
Tout impérial vu sur le sol Genevois sera condamné à mort sans jugement ni procédure. Une signature du procureur, un sourire du juge, un coup de lame du bourreau.

Aucun laisser-passer ne sera délivré.

Il en sera ainsi jusqu'à ce qu'un dirigeant de l'Empire présente ses excuses publiquement à Genève.

Les ressortissants se trouvant à Genève ont 48H pour quitter Genève.

Courrier envoyé aux maires voisins
sianne Annecy
alastor54 Saint Claude
arciryas Lörrach
Iners Schauffhausen >> Reponse cordiale en français
Lecy.anne Pontarlier

Citation :

Chers maires voisins.
D'Annecy, Saint Claude, Lörrach, Schauffhausen et Pontarlier
Je vous remercie par avance de faire suivre ce courrier aux autorités de la Savoie, Franche Comté, Markgrafschaft von Baden, Grafschaft von Ausburg et surtout à vos citoyens.

Les portes de Genève sont fermées aux ressortissants de l'Empire.
Tout Impérial se trouvant à Genève a 48H pour quitter notre Canton ou s'installer afin de devenir Helvète avec l'achat d'un champ ou d'une échoppe. Une simple installation afin d'obtenir une adresse ne sera pas suffisante.

A partir de Mercredi, toute personne de l'Empire se trouvant à Genève ou y entrant sera immédiatement jugée et condamnée à la peine de mort. Sans appel ou autre copinage qui permettrait des passe-droit.

Lors du mandat de mon prédécesseur, une armée Savoyarde est passée sans demander la permission.
Le jour de mon élection, cette dernière est repassée. J'ai du écrire au capitaine afin d'avoir une explication, aucune excuse n'était jointe à sa réponse. La nuit dernière une armée Italienne est passée. Pas de courrier, pas d'excuse, ni même une spécialité culinaire de Franche Comté ou de Savoie sur le perron.

Depuis la libération de Genève, qui date de quelques mois, les dirigeants de Genève se sont efforcés à maintenir la paix et à garder ses chiens fous. Lorsque les Genevois tape sur les voisins, on s'en méfie, on en a peur, on crie au scandale et tout le tralala. Lorsqu'elle est calme et qu'elle fait de son mieux pour être en bon terme avec ses voisins, l'Empire lui chie littéralement dessus. Il faut donc croire que le respect se gagne par le sang et les bourre pifs.

Ainsi, ce seront des innocents qui prendront à la place de vos dirigeants.
Les martyrs sont du meilleur effet.

Je serai ennuyé d'avoir à trancher des gorges sur le parvis de l’Église de Genève, mais je n’hésiterais pas une seule seconde.

En vous souhaitant tout de même une bonne soirée, veuillez croire en mes sincères regret de devoir en arriver là.
Archibald, Avoyer de Genève.
IG : Mise en procès avec jugement expéditif en halle et condamnation à mort IG des sujets de l'Empire qui seront vu en groupe, en taverne, par la milice lors des tours de garde et à la prise d'une embauche à la mairie IG.
La liste des personnes présentes à Genève ( Mairie IG > Informations sur le village) ne sera pas prise en compte. Ni les listes dufric lavabo et compagnie... Évidemment tout personnage en retraite sera laissé tranquille (je prends en compte la liste d'aujourd'hui pour pas être chien avec eux). A moins que le joueur nous sorte un RP ultra chiadé, il n'y aura pas d'exception ou de copinage. Joueurs de l'Empire, à vos plumes...

--------------------

Genf ist für das Reich geschlossen und schneidet Kehlen durch.


Liebe angrenzende Bürgermeister.
Von Annecy, Saint Claude, Lörrach, Schauffhausen und Pontarlier.
Ich bedanke mir bei Ihnen in voraus, dieser Post(Boten) in den Mächten von Savoie folgen zu lassen, Die Grafschaft Frei ist, Markgrafschaft von Baden, Grafschaft von Ausburg und vor allem ihren Bürgern.

Die Türen von Genf sind für die Staatsangehörigen des Reiches geschlossen.
Ganz kaiserlich, sich in Genf findend, hat 48 Uhr, um unseren Bezirk zu verlassen oder sich einzurichten(unterzubringen), um Helvete mit dem Kauf eines Feldes oder eines échoppe zu werden. Eine einfache Einrichtung, um eine Adresse(Geschick) zu erhalten, wird nicht ausreichend sein.

Ab Mittwoch wird jede Person des Reiches, die sich in Genf findet oder das darin eintritt, sofort geurteilt sein und wird zur Todesstrafe verurteilt haben. Unwiderruflich oder anderer copinage, der ungerechte Bevorzugungen erlaubte.

Während der Vollmacht meines Vorgängers ist eine Armee Savoyarde verbracht, ohne nach der Erlaubnis zu fragen.
Am Tag meiner Wahl hat diese Letzte gebügelt. Ich habe, dem Kapitän zu schreiben, um eine Erklärung zu haben, keine Entschuldigung war in ihrer Antwort beigelegt. Die letzte Nacht ist eine italienische Armee verbracht. Kein Post(Bote), kein Entschuldigung, noch sogar eine kulinarische Spezialität Freier Grafschaft oder Savoie auf der Stufe.

Seit der Befreiung von Genf, die mit einigen Monaten datiert, haben sich die Leiter von Genf bemüht, den Frieden aufrechtzuerhalten und seine verrückten Hunde zu behalten. Als man die Genfer Klaps auf den Nachbarn, ihm mißtraut, hat man Angst davon, man schreit im Skandal und dem ganzen tralala. Wenn(als) sie ruhig ist und sie so gut man kann macht, um im guten Terminus(Frist) mit ihren Nachbarn zu sein, scheißt ihm das Reich wortgetreu(wirklich) darauf. Man muß also glauben, daß sich der Respekt von Blut und Kriegen gewinnt.

So werden eben Unschuldigen an Stelle ihrer Leiter nehmen.
Die Märtyrer sind der besten Wirkung.

Ich werde haben gelangweilt sein, sich Kehlen vom Kirchplatz der Kirche von Genf abzuheben, aber ich zögerte eine einzige Sekunde nicht.

Ihnen trotz alledem einen guten Abend wünschend, glauben Sie mein aufrichtig Bedauern bitte, dorthin dahin kommen zu sollen.
Archibald, Avoyer von Genf.

INGAME
In Prozeß mit schnellem Urteil nach der Halle und dem Todesurteil IG der Themen(Subjekte) des Reiches gelegt, die in der Gruppe, in der Gastwirtschaft, von der Miliz während der Reihen(Rundfahrten,Türme) von Leibwächter(Bewachung,Aufsicht) gesehen sein werden und in der Einnahme(Steckdose) einer Einstellung im Bürgermeisteramt IG.
Die Liste der anwesenden Personen in Genf (Bürgermeisteramt IG > Informationen über das Dorf) wird nicht berücksichtigt sein. Noch die Listen dufric von Waschbecken und Gesellschaft... Natürlich wird jede Person in der Pension(Abmarsch) ruhig gelassen sein (ich berücksichtige die gegenwärtige Liste für Schritt, Hund mit ihnen zu sein). Es sei denn, daß uns der Spieler ein Bezahkte Rückantwort herausnimmt, die sich abgerackert ist ultra, wird es keine Ausnahme oder copinage geben. Spieler des Reiches, in ihren Federn...


Dernière édition par Archibald le Jeu 12 Nov - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Jeu 12 Nov - 9:20

Vador_darc le 12.11.1463
Fermeture de Genève à l'Empire a écrit:
Salvé.
Suite à l'intrusion d'armée impériale sur le sol Genevois sans demande préalable, ni excuse par la suite, la presence de ressortissants de l'Empire n'est plus envisageable pour le moment et est passible d'un procès rapide et fatal. Le contrôle d'identité effectué hier lors de votre embauche chez Notwen à 00h01a révélé votre appartenance aux territoires de l'Empire.

Vous avez deux solutions, quitter Genève sous 48H ou vous y installer avec un champ ou une echoppe.
Pour rappel, le courrier qui a été envoyé aux maires voisins de l'Empire:
"Chers maires voisins.
D'Annecy, Saint Claude, Lörrach, Schauffhausen et Pontarlier
Je vous remercie par avance de faire suivre ce courrier aux autorités de la Savoie, Franche Comté, Markgrafschaft von Baden, Grafschaft von Ausburg et surtout à vos citoyens.

Les portes de Genève sont fermées aux ressortissants de l'Empire.
Tout Impérial se trouvant à Genève a 48H pour quitter notre Canton ou s'installer afin de devenir Helvète avec l'achat d'un champ ou d'une échoppe. Une simple installation afin d'obtenir une adresse ne sera pas suffisante.

A partir de Mercredi, toute personne de l'Empire se trouvant à Genève ou y entrant sera immédiatement jugée et condamnée à la peine de mort. Sans appel ou autre copinage qui permettrait des passe-droit.

Lors du mandat de mon prédécesseur, une armée Savoyarde est passée sans demander la permission.
Le jour de mon élection, cette dernière est repassée. J'ai du écrire au capitaine afin d'avoir une explication, aucune excuse n'était jointe à sa réponse. La nuit dernière une armée Italienne est passée. Pas de courrier, pas d'excuse, ni même une spécialité culinaire de Franche Comté ou de Savoie sur le perron.

Depuis la libération de Genève, qui date de quelques mois, les dirigeants de Genève se sont efforcés à maintenir la paix et à garder ses chiens fous. Lorsque les Genevois tape sur les voisins, on s'en méfie, on en a peur, on crie au scandale et tout le tralala. Lorsqu'elle est calme et qu'elle fait de son mieux pour être en bon terme avec ses voisins, l'Empire lui chie littéralement dessus. Il faut donc croire que le respect se gagne par le sang et les bourre pifs.

Ainsi, ce seront des innocents qui prendront à la place de vos dirigeants.
Les martyrs sont du meilleur effet.

Je serai ennuyé d'avoir à trancher des gorges sur le parvis de l’Église de Genève, mais je n’hésiterais pas une seule seconde.

En vous souhaitant tout de même une bonne soirée, veuillez croire en mes sincères regret de devoir en arriver là.
Archibald, Avoyer de Genève.
IG : Mise en procès avec jugement expéditif en halle et condamnation à mort IG des sujets de l'Empire qui seront vu en groupe, en taverne, par la milice lors des tours de garde et à la prise d'une embauche à la mairie IG.
La liste des personnes présentes à Genève ( Mairie IG > Informations sur le village) ne sera pas prise en compte. Ni les listes dufric lavabo et compagnie... Évidemment tout personnage en retraite sera laissé tranquille (je prends en compte la liste d'aujourd'hui pour pas être chien avec eux). A moins que le joueur nous sorte un RP ultra chiadé, il n'y aura pas d'exception ou de copinage. Joueurs de l'Empire, à vos plumes..."

Archibald
Avoyer de Genève
Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Jeu 12 Nov - 16:37

Ouvre un tiroir, prend des clous et un marteau. Se dirige vers le mur et décroche le portrait d'Izaac. Le met sous le bras. Puis fixe le courrier du Savoyard

Beyrac a écrit:
Un pigeon aussi neutre qu'un Helvète vint s'échouer à l'Avoierie de Genève, chargé d'une copie de l'annonce publiée par la Chancellerie de Savoie après les mesures prises par l'Avoyer de Genève contre les sujets impériaux.

Citation :




CHANCELLERIE DE SAVOIE
ANNONCE - Réponse à l'Avoyer de Genève suite à la fermeture des portes de Genève aux sujets impériaux


Nous, Sigebert de Beyrac, Chancelier de Savoie,
A l'Avoyer de Genève et aux citoyens genevois,
Aux Savoisiens et à quiconque lira ou se fera lire,
Faisons savoir les choses suivantes :



    Nous avons appris avec stupéfaction et consternation la décision prise par l'Avoyer de Genève de fermer les portes de Genève aux sujets impériaux et de menacer de mort tout sujet impérial qui demeurerait ou passerait à Genève dorénavant.Telle décision fut prise hâtivement par l'Avoyer de Genève au motif du passage d'armées savoyardes et impériales sur son territoire, sans que les autorités du canton eussent été informées de tel passage. Cependant, aucune des armées incriminées n'était liée contractuellement avec le Duché de Savoie, l'agrément ne tenant pas lieu de contrat. Le Duché de Savoie rejette donc toute responsabilité dans cette affaire et déplore que ce différend privé ait mené Genève à prendre des mesures brutales envers l'ensemble des sujets impériaux.Par ailleurs, jamais l'Avoyer de Genève n'a écrit à la Chancellerie de Savoie ni au Conseil ducal de Savoie pour obtenir de quelconques informations au sujet de ces passages d'armée. Pourtant, une telle démarche en amont eût sans doute permis de clarifier certaines choses. Cela démontre que la volonté de Genève n'était point de régler la situation dans un esprit conciliant mais d'adopter une attitude agressive visant à humilier ses voisins.Aussi condamnons-nous avec fermeté cette politique, et invitons-nous les autorités genevoises à se mettre en relation avec nous pour trouver en bonne intelligence une solution diplomatique au problème rencontré.Dans l'attente d'une telle issue, nous réitérons aux sujets de Savoie notre appel, rendu public hier, à ne pas prendre la route vers Genève. La Savoie, quant à elle, se réserve le droit de prendre des mesures de rétorsion si aucune bonne volonté genevoise ne devait être démontrée.


Fait ce 11 novembre MCDLXIII au Vieux Pavillon du Château des Ducs de Savoie.
   
   

C'est quand même malheureux de devoir menacer les péquins pour avoir un peu d'attention...
Y'a pas à chier, y'a que les bourres pifs qui se font entendre.

Quand je pense qu'ils ont foutu Percatus en prison sous prétexte qu'il n'avait pas de laisser-passer et ils la ramène avec leur grandeur de bon samaritain en rejetant la faute sur les autres... Pour fonctionner comme ça, faut être aussi demeuré que toi


Regarde Marieke

Ou se foutre largement de la gueule des gens

Regarde le portrait d'Izaac
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Bourgeois
avatar

chez moi : Genève
qualité particulière : Babouches à grelot
inscription le : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Jeu 12 Nov - 20:20

- Monsieur Archlibaba, auriez-vous la gentillesse de me raccrocher convenablement là où vous m'avez pris ?

Oui, même les portraits d'Izaac parlent. Dans certaines cultures exotiques, de telles icônes tronent au dessus du lit conjugal des jeunes mariés en gage de bénédiction nuptiale et d'assurance d'une union féconde.
Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Jeu 12 Nov - 20:43

Par la Sainte pucelle qui s'est faite choper par le village en entier sauf son mari !

Le portrait parle ! Je le garde, ça peut se revendre une fortune ce truc depuis qu'on entend plus le vrai.
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Bourgeois
avatar

chez moi : Genève
qualité particulière : Babouches à grelot
inscription le : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Sam 14 Nov - 8:46

Sambre d'Hellequin a écrit:




A l'Avoyer de la République Sérénissime de Genève et aux citoyens genevois,
Aux autorités impériales et aux habitants du Saint Empire Romain Germanique,

Et à tous ceux qui liront ou se feront lire la présente,
Qu’il soit su de tous,

Que la Principauté du Valais, alliée indéfectible de la République de Genève et de son peuple, a eu connaissance des exactions commises ces derniers temps par des troupes impériales sur le sol sacré du Phare de l'aristotélité. Que les discours hypocrites des représentants de provinces de l'Empire, cherchant à se dédouaner en expliquant que leur territoire n'était en rien responsable des actes des routiers en question, n'ont dupé aucune Valaisanne et aucun Valaisan. Des armées arborant les couleurs de l'Empire, commandées par des officiers de l'Empire et composée de soldats de l'Empire, sont des troupes de l'Empire. La Principauté du Valais apporte tout son soutien au peuple de Genève et à son représentant, l'Avoyer Archibald.

Nous tenons à rappeler un décret en vigueur sur les terres valaisannes depuis le 23 août 1463, promulgué pour des raisons similaires, stipulant que la présence des habitants de Franche-comté, Baden, Augsburg, Autriche, Württemberg, Bayern, Nürnberg, Mainz est interdite. Toute personne enfreignant nos lois en subit les funestes conséquences.

Fait à Sion le 12 novembre de l'an de Grâce 1463,

Validé et scellé par Sambre d'Hellequin, Prince du Valais
Eclairé dans ses choix par Deos.



Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Lun 16 Nov - 13:31

(je copie colle ce courrier ici, j'ai repondu aux deux joueurs imperiaux HRP en m'excusant qu'Archibald ne leur repondra que dans quelques jours. Ceci et cela font que le joueur est un peu decalé du jeu ces jours ci]

Citation :
De Morgane.. de Sarazine Date d'envoi Le 15 Novembre 1463 à 18h51
Objet Relation diplomatique
Expire le 06 Décembre 2015
A l’attention de Son Excellence Archibald, Avoyer de Genève
De nous, Morgane Blanche de Sarazine, Chancelière de Franche Comté
Au nom de notre Franc-Comte Confucius et de la Franche Comté,

Salutations,

Je tenais tout d’abord à me présenter, je suis l’actuelle Chancelière de Franche Comté, Morgane de Sarazine. En tant que telle, je souhaiterais pouvoir discuter avec vous de nos relations diplomatiques.

Nous avons bien évidement reçu votre lettre et nous comprenons bien la colère qui est la vôtre. Je tiens à vous rappeler qu’aucune armée Franc Comtoise ne s’est permis de fouler votre territoire. Ainsi la Franche-Comté n’est en aucun cas responsable des faits reprochés.

Nous tenons aussi à mettre en lumière notre bienséance et tolérance envers l’armée genevoise « Du lac léman » dirigée par Leamance, qui est resté devant Pontarlier du 19 octobre au 24 octobre 1463.

Je reste à votre disposition si vous le souhaitez pour un entretien.

Bien à vous,

Fait à Vesoul, le quinzième jour de novembre de l'an de Grâce 1463.

Morgane de Sarazine, Chancelière de la Franche-Comté
Revenir en haut Aller en bas
iZaac
Bourgeois
avatar

chez moi : Genève
qualité particulière : Babouches à grelot
inscription le : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Mar 17 Nov - 8:21

- Vous pouvez éventuellement souligner, monsieur Archibaba, que si la Franche Comté souhaite que comme elle, la République de Genève ne se sente pas obligée par les trêves signées entre les belligérants, qu'elle continue ainsi. Genève n'est pas en guerre contre la Franche Comté. Si ses Compagnons Reîtres Suisses de l'Armée du Léman d'alors doivent faire la guerre à la Franche Comté en dehors des périodes de trêves, comme dans les temps anciens, c'est Dole qui voient. Sinon, on peut préférer un voisinage apaisé, où comtois et genevois prennent soin de ne pas faire de morts inutiles l'un contre l'autre. Les CRS, en période martiale, marchaient avec leurs potes Réformés Lorrains, on n'a pas fait de mort comtois, on n'a pas pris Pontarlier, on en est resté à notre premier contrat avec les Lorrains, malgré le vœux d'un prévôt ambuleur un peu gâté et surtout trempé comme un chat mouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Dim 22 Nov - 20:04

Oui... Je vais tenté de faire moins rentre dedans, quoique la Chancelière, d'après la gravure que j'en ais vu vaut le coup. On va jouer le chaud et le froid.

Le courrier envoyé au Chancelier de Savoie.
Citation :

Cher Chancelier Sigebert de Beyrac,

Je vous présente mes excuses pour ce courrier tardif.
Mieux vaut tard que jamais, quoique...

Contrairement à ce que vous pensez, la décision de fermer les portes aux impériaux ne fût pas prise à la hâte. Deux passages de l'armée des Septs à Genève sans autorisation, ni demande préalable, ni même d'excuse, n'a rien enclenché, ce qui aurait pu... J'ai du écrire au capitaine, qui se dit indépendant, pour avoir une explication si pleine de mauvaise foi qu'elle en a fait pâlir ce vieux con de Cendres qui pensait être le meilleur dans cette discipline.

Recevoir un courrier qui expliquait clairement que la Savoie en avait absolument rien à faire de Genève et de ce qu'elle pouvait penser, ne fût donc pas du meilleur effet.

Mais par volonté de préserver la paix et justement de "régler la situation dans un esprit conciliant" et ne surtout pas "adopter une attitude agressive visant à humilier ses voisins", je suis passé outre et les portes de Genève sont restées ouvertes. Le passage de l'armée Italienne fût une goutte de trop. L'Empire était au courant que cette armée allait passer. La moindre des choses était de nous prévenir. Je ne m'y serai pas opposé, d'abord parce que je n'en avais aucune raison, ensuite, parce que la demande aurait montré un brin de respect. Et lorsqu'on respecte les gens que je représente, je suis touché.

Je vois deux raisons potentielles sur le fait que la Savoie n'était pas au courant de mouvement d'armées Impériales lors d'un conflit auquel elle a aussi participé, tout en sachant que cette armée allait aussi traverser son territoire.
Soit La Savoie est considérée comme la cinquième roue du carrosse de la part de l'Empire, conseil de bas étage, petite Province etc etc... Et on ne la prévient pas, on se fiche totalement de son avis.
Soit vous vous foutez impérialement de ma gueule.

Avec franchise, j'espère pour vous que c'est la seconde solution.
Il est toujours plus facile de négocier avec quelqu'un qui nous pisse sur les chausses qu'avec une roue de secours. Ne serait ce que par ego. J'ai plusieurs paires de botte, je peux en changer, discuter avec le dindon de la farce, c'est moyen.

Votre courrier, bien que poli, est tout autant surchargé de hauteur que celui du capitaine indépendant contacté lors de son passage, contrairement au courrier reçu par votre homologue de Franche Comté. Qui du coup, sans avoir même à négocier ou vociférer des menaces, reçoit une ouverture des frontières pour les Franc Comtois.

Ce n'est donc pas à Genève de devoir faire un pas vers la Savoie, mais bien l'inverse.
Je vous laisse donc toute chance de pouvoir rejoindre vos alliés impériaux autrement qu'en passant par la Bourgogne. A vous de la saisir et de montrer un poil de cul d'humilité.

Je suis ouvert et ne suis pas mes prédécesseurs. Peut être que lorsque la Savoie descendra de son piédestal et proposera quelque paroles et accords sérieux, je reviendrai probablement sur cette décision.

En attendant de vos nouvelles et en les espérant constructive, je vous la souhaite bien bonne.
Archibald, avoyer de Genève.
Revenir en haut Aller en bas
Archibald
Bourgeois
avatar

chez moi : Pas chez les autres
qualité particulière : Vicieux
inscription le : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   Dim 22 Nov - 21:33

Et pour la Franche Comté !
Citation :

Très chère Morgane,
C'est encore quelque peu patraque que je vous écris.
Je vous prie de bien vouloir excuser le retard de ma réponse. Comme je l'écrivais, il y a peu, au chancelier de Savoie, le chirurgien barbier semble persuadé que mon état était du à une indigestion. Un plat de méditerranée orientale que j'aurai mal digéré. Moi qui aime tant ces régions, imaginez mon désarroi.

Passons.

Je l'avoue, votre courrier est plus digeste que ce plat et la réponse de Savoie, vociférante, hautaine et bordée de mauvaise foi. Bien que polie et enveloppée d'enluminure, ce qui ne fait pas tout. La votre n'est pas dénuée d'une tentative de naïveté, ce qui ne retire rien à votre charme.

Si vous comprenez ma colère, je suis sûr qu'à l'avenir vous serez la première à contacter Genève afin de la prévenir d'un quelconque passage en ses terres tout en prévenant le capitaine de l'armée qu'une simple demande d'autorisation avec quelques sucreries sera du meilleur effet.

Car même si la Franche Comté n'est pas responsable, vous ne pouvez vous cacher, comme la fait la Savoie, derrière le fait que vous ne maîtrisiez pas les armées de l'Empire et que vous n'étiez pas au courant. L'armée était sur vos terres, avec une autorisation de circuler. Vous saviez que les Italiens n'allaient pas vers la Bretagne.

La Franche Comté et la Savoie font parti de l'Empire.
En tant qu'ancien capitaine de l'Ost Mainois, j'étais au courant des faits et gestes des armées d'Orléans ou de Normandie. Territoires Français du Domaine Royal. La France serait elle mieux organisée que l'Empire ?

Vous faîtes bien de relever le passage de l'armée du Léman, les Reistres Suisses. Une armée indépendante menée par Léamance, crée sous l'égide d'une avoyère trépassée et non maîtrisée par la suivante qui cherche toujours une poutre et une corde soit dit en passant...
Lorsque je suis devenu avoyer, elle n'était pas à Genève, personne ne savait où elle était du reste, une rumeur courrait sur l'escorte de civils ne souhaitant pas se faire brigander.

Comme vous pouvez le voir, aujourd'hui, l'avoyerie de Genève maîtrise à nouveau la situation. L'armée des Reistres Suisses n'est plus indépendante et est au service de Genève. Que la lumière soit ! Les malandrins n'ont qu'à bien se tenir, ça va trancher !

La fraîcheur de votre courrier m'a donné l'envie de ré-ouvrir les portes de Genève aux Franc-Comtois. Seulement aux Franc-Comtois.
N'en profitez pas pour m'envoyer Starkel avec une grenouille de bénitier pour attaquer la Cité, je lui pèterai les dents du fond sans sommation. Genève l'a gracié une fois, faut pas déconner non plus...

A l'avenir, si les Reistres Suisses devaient poursuivre une mission d'escorte en terres Franc-comtoise, je me ferai l'obligeance de vous prévenir avant et lui demanderai d'attendre l'autorisation avant de faire quoique ce soit.

Que diriez vous de m'envoyer votre Cac pour célébrer cette nouvelle entente ?

Je vous souhaite, très chère Morgane une bien agréable soirée
Archibald
Avoyer de Genève.

Je suis content... J'ai réussi à être objectif et ne pas laisser interférer le fait que je m'adressais à une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fermeture de Genève à l'Empire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fermeture de Genève à l'Empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vente de fermeture de garderie
» Mon hommage aux troupes polonaises de la République et du 1er Empire
» Horaires d'ouverture et de fermeture Mairies
» Soldats Sarthois du 1er Empire
» FERMETURE DE GARDERIE à Blainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Consistoire de la République de Genève [lecture & écriture pour tous] :: Bureau de l'Avoyer-
Sauter vers: