AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [IG] Aide mémoire de procédure pour l'embauche le jour des Humbles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esclandres
loquace
avatar

chez moi : .
qualité particulière : ..
inscription le : 01/02/2013

MessageSujet: [IG] Aide mémoire de procédure pour l'embauche le jour des Humbles   Sam 23 Fév - 12:21

Courrier aux barbares

Citation :
Bonjour,
vous avez été pris en flagrant déli de prise d'embauche le vendredi alors que vous n'y étiez pas autorisé de par le décret du Jour des Humbles. Nul n'est censé ignorer la loi. Vous êtes un visiteur, ce courrier est une mise en garde, d'une récidive résultera une punition.
Pour Genève, Esclandres, cantonnier du coin.

Décret du jour des Humbles du Quinze mai 1456
Nous, Avoyer de Genève, vous informons que Vous, artisans, érudits et notables, êtes soumis à la nouvelle loi en vigueur sur le territoire de la République de Genève. A dater du 17 novembre de l'An de Grâce de Notre Seigneur, le vendredi, jour du poisson, est déclaré Jour des Humbles. En cela, il vous est désormais interdit de postuler, ce jour, à tout emploi. Ils sont réservés aux plus Humbles. Sont exclus de cette prescription les employés qualifiés dont l'avoyerie, le bailliage confédéral et la capitainerie du port auraient besoin le Jour des Humbles. Ainsi soit-il.

Décret du Jour des Humbles - Précisions
Pour tout contrevenant Genevois au décret du Jour des Humbles, un poisson à 27.50 écus sera déposé sur le marché par l'avoyerie. Ce poisson devra être acheté avant le dimanche suivant, sous peine de non relaxe du procès en cours et de dossier transmis au procureur.
La peine encourue sera alors d'au moins 50 écus ou plus.

Pour tout contrevenant non Genevois au décret du Jour des Humbles, un courrier sera envoyé afin d'informer du dit décret à la personne. Toute récidive, le vendredi suivant ou le vendredi 50 ans plus tard, engendrera une amende avec poisson à 27.50 écus déposé sur le marché par l'avoyerie. Ce poisson devra être acheté avant le dimanche suivant, sous peine de non relaxe du procès en cours et de dossier transmis au procureur.
La peine encourue sera alors d'au moins 50 écus ou plus.

Pour tout vendeur mal avisé qui tenterai de mettre un poisson à 27.50 écus sur le marché, que ce soit par erreur ou pour essayer d'enfler l'avoyerie, une mise en procédure et un dossier au procureur sera immédiatement constitué.
La peine encourue sera alors d'au moins 250 écus ou plus.
On déconne pas avec le poisson de Genève. On a déclaré des guerres pour moins que ça.

Esclandres, Cantonnier de Genève et ses gentils conseillers
Le 23 février 1461

Mise en procès des genevois

Citation :
Suite au décret du jour des Humbles et de ses précisions, nommés ci après, Monsieur XXX se voit accusé d'avoir pris un emploi le jour du poisson

Jour/Mois Heures:Minutes : XXX embauche YYYY pour zz,zz écus

Afin que cette procédure aboutisse à une relaxe, l'accusé est prié de se servir un poisson à 27.50 écus mis en vente par l'avoyerie sur le marché de Genève. Et cela avant ce dimanche.
Tout départ en retraite entre cette mise en procédure et l'achat du poisson résultera d'un lynchage public ou privé, quoiqu'il en soit, ça f'ra mal au cul !

Décret du jour des Humbles du Quinze mai 1456
Nous, Avoyer de Genève, vous informons que Vous, artisans, érudits et notables, êtes soumis à la nouvelle loi en vigueur sur le territoire de la République de Genève. A dater du 17 novembre de l'An de Grâce de Notre Seigneur, le vendredi, jour du poisson, est déclaré Jour des Humbles. En cela, il vous est désormais interdit de postuler, ce jour, à tout emploi. Ils sont réservés aux plus Humbles. Sont exclus de cette prescription les employés qualifiés dont l'avoyerie, le bailliage confédéral et la capitainerie du port auraient besoin le Jour des Humbles. Ainsi soit-il.

Décret du Jour des Humbles - Précisions
Pour tout contrevenant Genevois au décret du Jour des Humbles, un poisson à 27.50 écus sera déposé sur le marché par l'avoyerie. Ce poisson devra être acheté avant le dimanche suivant, sous peine de non relaxe du procès en cours et de dossier transmis au procureur.
La peine encourue sera alors d'au moins 50 écus ou plus.

Pour tout contrevenant non Genevois au décret du Jour des Humbles, un courrier sera envoyé afin d'informer du dit décret à la personne. Toute récidive, le vendredi suivant ou le vendredi 50 ans plus tard, engendrera une amende avec poisson à 27.50 écus déposé sur le marché par l'avoyerie. Ce poisson devra être acheté avant le dimanche suivant, sous peine de non relaxe du procès en cours et de dossier transmis au procureur.
La peine encourue sera alors d'au moins 50 écus ou plus.

Pour tout vendeur mal avisé qui tenterai de mettre un poisson à 27.50 écus sur le marché, que ce soit par erreur ou pour essayer d'enfler l'avoyerie, une mise en procédure et un dossier au procureur sera immédiatement constitué.
La peine encourue sera alors d'au moins 250 écus ou plus.
On déconne pas avec le poisson de Genève. On a déclaré des guerres pour moins que ça.

Esclandres, Cantonnier de Genève et ses gentils conseillers
Le 23 février 1461
Revenir en haut Aller en bas
 
[IG] Aide mémoire de procédure pour l'embauche le jour des Humbles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retard livraison - négociation amiable et/ou procédure collective
» Procédure de chargement/déchargement
» A tous les agents diplomés qui attendent le reclassement
» guide - s'installer en Italie, où, quand, comment
» frein de langue operation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Portes de l'Hotel de ville de la cité [écriture & lecture pour tous] :: Accueil du Guet-
Sauter vers: