AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] une Muse par-ci, une Muse par là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Ven 4 Mai - 22:41

Il y avait quelque part un écriteau, où il était indiqué qu'il fallait frotter ses pieds, et mettre des patins. Dubitative, regardant autour d'elle, Muse se frotta les pieds, voilà qui étaitfait ... pour les patins ... ben elle n'avait pas prévu ça ... alors, elle refrotta ses pieds, et marchand comme sur des oeufs, elle déambula dans les couloirs.

Elle vit alors un bureau indiqué "état civil". Pour sur, ça se rapprochait plus de la raison de sa venue que le bureau d'aide aux élevages. A nouveau, elle regarda à droite et à gauche. Fallait tenter. Aussi, elle s'approcha du bureau, puis s'adressant la secrétaire, elle se présenta.


Bonjour, je suis Musartine d'Hell, et j'aimerai faire une demande d'accostage, ainsi que des réparations, en votre port. Suis-je au bon endroit pour cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Cameliane
Bourgeois
avatar

chez moi : Dans les bras de son époux. Ou à genoux devant lui. Pour lui emberlifiquoter ses lacets.
qualité particulière : Avoyère de Genève - Capitaine de l'Edelweiss
inscription le : 07/08/2009

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Ven 4 Mai - 23:34

Sortant d'un bureau, pour entrer dans un autre, elle perçut entre deux portes une voix qui ne lui était pas inconnue... Dansant sur un pied pour apercevoir qui se présentait à l'entrée, un sourire naquit sur les lèvres... Un souvenir lui revint, un souvenir plaisant, dû au jour où la jeune femme, dauphinoise de son état - personne n'est parfait même chez les meilleurs - offrait dans une taverne des rôtis, des jambonneaux et autres pâtés aux genevois sans lourde bourse...

Un petit salut de la main, ne sachant si Musartine la reconnaitrait, mais cela lui importait peu... Il est des gens dont le geste et le sourire laissent à vie un sentiment sympathique. Musartine était de ces personnes là...
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 7:52

Un visage, un geste de la main. Une claque qui la transporte des années en arrière. Des courses au marché, des surveillances, un panier d'où sortaient plus ou moins discrètement quelques victuailles. Un simple geste, un visage peut ramener nombre de souvenirs.

Une femme qui regardait le tout, aidait, souriait.

Elle avait un nom qui ressemblait à un nom de fleur.


Heyyyyyyy Myosotis ! Muse secoue la tête, non ce n'est pas ça. Coquelicot !non plus... Elle ronchonne, encore, elle savait que ça ressemblait à un nom de fleur ... mais quelle fleur ?

Coment allez vous ? que devenez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 9:06

Pointer, écouter ... voire la pirate venir demander la vidange des soutes, le calfatage et le radoub pour les dégâts occasionnés lors de sa dernière expédition ... laver le sang qui restait aussi, sans doute.

Il est vrai qu'elle ne pouvait plus aller nulle part ailleurs.

Enfin ... que fera Genève ?

Hum .... rien n'empêchait une amie de recevoir une amie.
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 9:48

ce qu'elle a aimé à Genève, c'est qu'on y rencontre toute sorte de gens. une population fort diversifiée ... enfin à l'époque. Etait-ce toujours vrai ? Ben elle n'en savait rien, vu que ça faisait longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds.

Mais Muse savait aussi que Genève se voulait grande. Se donnerait-elle les moyens de l'être ? Muse en avait tellement vu jouers aux grands, comme les enfants dans les rues, mais y arriver... c'était une autre affaire. A chacun de faire son Histoire. Genève avait commencé.

Voilà ce que tout ces visages entraperçu en ces lieux lui faisaient penser...

Visage d'un homme, peut être d'éjà croisé, peut être pas.

Toujours aussi polie, certains disent hypocrite, mais sa maman lui avait appris à garder le sourire, et à dire bonjour aux gens, et Muse écoutait les anciens conseils de sa maman, même si sa maman, elle ne la voyait plus.

Bref, donc toujours aussi polie, Muse adressa un sourire et un signe de tête en guise de salut à l'homme qui semblait passer par là.
Revenir en haut Aller en bas
Rgmax
loquace
avatar

chez moi : Genève
inscription le : 16/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 15:56

Croiser Camy, croiser Isk, et enfin voir une dame qui semblait chercher son chemin dans le labyrinthe de l'avoyerie.

Bonjour Dame, je suis Rgmax, l'actuelle locataire de ces lieux. Enfin, locataire la journée ... et même parfois la nuit ... même souvent d'ailleurs !
Je viens d'entendre parler accostage et réparations ? Non, vous n'êtes pas tout à fait à l'endroit adéquat, mais je vais vous conduire au bureau de Messire Schmurtz notre chef de port, et vous pourrez faire toutes les formalités nécessaires.

Genève sera ravie de vous accueillir, et de vous permettre repos et entretien

Et de l'entraîner avec elle, faisant un petit détour par son bureau :
Il me reste un fond de petit vin de Provence, vous m'en direz des nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 16:33

Ah ! une autre femme, visage inconnu cette fois-ci.
Muse commença un sourire, et finalement, c'est une moue qui apparut sur son visage.


Pas le bon endroit ? grmplf !
Savez, je trouve les cartes marine beaucoup plus facile à lire que les plans d'établissement...


Maman a toujours dit "sourire et bonjour"

Grmplf !

Excusez moi, enchantée dame Avoyer.

Je suis Musartine, mais tout le monde me nomme Muse. Et oui, je parlais accostage, réparations, tout ça, tout ça ...

Je vous suit volontiers !

surtout s'il y a un un vin à goûter ... ahummmmm


ET voilà Muse à suivre l'avoyer dans le dédale des couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Cameliane
Bourgeois
avatar

chez moi : Dans les bras de son époux. Ou à genoux devant lui. Pour lui emberlifiquoter ses lacets.
qualité particulière : Avoyère de Genève - Capitaine de l'Edelweiss
inscription le : 07/08/2009

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 21:26

Et d'éclater de rire, de la rejoindre et lui souffler... Soit c'est Camélia soit c'est Edelweiss dans vos souvenirs... à vous de choisir dame Musartine ! Bienvenue à nouveau à vous à Genève... puisse votre navire ressortir encore plus beau qu'avant de nos cales d'entretien...
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Sam 5 Mai - 23:37

Laisser filer les dames sans mot dire.

Le temps d'une rencontre ... une autre fois sans doute.

Le temps est précieux.

Il viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 15:58

Un pigeon passa, une rumeur ...

Un souffle dans l'écheveau complexe des relations entre Etats, ... un souffle des coeurs aimés.

Le regard sur les pas de la pirate qui s'en était allée.

Et un écrin de tristesse.

...

Savait-elle ? Savait-elle ? Quel a été son geste ? En a-t-elle mesuré la résonance ?

Sans trop y penser, mes pas s'étaient avancés ... pas rapides, puis course ... entre le bureau du tribun et celui du chef de port

Me perdre dans les venelles de Genève. Ou elle. Les chemins mènent tous à l'endroit voulu, mais il en est plusieurs, certains détournés que celle qui ne connait pas la ville pourrait prendre.

Je courrai plus vite encore, les yeux ouverts, le coeur sourd, un peu encore.

Etait-ce elle au détour d'une boutique ? Une ombre ... une chevelure ... la démarche chaloupée ...

Je voulus l’attraper par le bras, puis me retins, au dernier moment ... C'était inconvenant.

Je baissai la main, la laissant agripper la couture de mes chausses.

Et appelai doucement.


Dame Musartine ?
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 16:29

les camliéas... voilà la fleur.

Oui, camélia ... c'était à cette fleur que je pensais ... Je suis heureuse de vous revoir ... mais ... désigne l'avoyère Je dois suivre cette personne avant de me perdre à nouveau ... Peut être aurons nous l'occasion de nous revoir lorsque nous mettrons à nouveau un pied à Genève ? N'hésitez pas à m'envoyer un pigeon pour me donner de vos nouvelles ... Edelweiss . Sourire chaleureux à la femme.

Puis Muse reprend sa course, ne pas perdre la guide, voilà la priorité. Le visage entraperçu plus tôt a disparu.

Puis, un son, comme un murmure, se fait entendre. Muse se retourne, le visage est là. Regarder vers où la femme se dirige. Ne pas la perdre de vue. A nouveau, regard vers l'homme. Muse lui sourit.


Oui, c'est moi-même. Que puis-je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 17:05

Un sourire.

Et maintenant, que lui dire ... "Avez-vous tué mon amie ?"

Comment commence-t-on ce genre de conversation ? Comment comprendre ? Comment savoir ?

J'hésitai, troublé ... incertain.

Vouer une personne éloignée aux Gémonies était peut-être aisé.

Mais un sourire ... une être ... incertaine encore ...


Bonjour.

Je suis Iskander.

J'ai ... beaucoup entendu parler de vous.

Puis-je vous prendre quelques instants ...


De votre temps ? De votre vie ?
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 17:18

L'homme était là, à la regarder. Il prit son temps avant de prendre la parole. Muse regardait l'avoyère s'éloigner encore un peu plus, et elle ne savait pas ce que l'homme lui voulait...

Enfin, il se décida. Enfin, il parla. Elle aurait fini par se demander s'il était timide. Présentations d'usage.


Oh ! Iskander ! Enfin nous nous rencontrons. Enchantée de faire votre connaissance. Elle regarde alors s'il n'a pas ces étranges montures dont elle a déjà entendu parlé ...

Est-il vrai que vous aussi, vous voyagez avec des chevaux bagarreurs ? Me méfie déjà des chevaux moi ... alors les bagarreurs ...Froncements de sourcils à l'évocation de ces animaux. Puis elle se raissaisit.

Je dois me rendre au bureau du chef de port, et l'avoyère me montrait le chemin.
Peut-être que si vous m'accompagnez là-bas, vous pourrez me dire ce que vous souhaitez me dire ...


Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 18:45

Pris par sa main, par la parole ...

Oh ... je suis enchanté de vous rencontrer également. Dame Istanga m'a beaucoup parlé de vous déjà. Enfin, un peu. Nous ne parlions pas que de vous.

Hem ...

Ouiche, les montures ...

En fait, j'ai offert mon cheval à un ami.

J'ai acheté des dromadaires à Monsieur Rachid ... pour les caravanes. Ils ne sont pas bagarreurs, sauf quand ils ont bu. Enfin, ils sont encore fort corrects. Il faut juste éviter de les empêcher de boire et ...


Tout moi ... perdre le fil et me laisser entrainer ...

Je vous accompagne chez Schmurtz. C'est lui qui a construit notre port. Enfin, on l'a un peu aidé, mais il a fait le gros du travail, tout organiser.

...

Vous ... vous avez coulé un navire provençal il y a peu de temps, n'est-ce pas ?

...

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 19:12

Muse, qui sait avoir un sens des priorités bien à elle, a écouté avec attention les explications sur les fameaux chevaux dont elle se méfie tant. Istanga lui en avait parlé, elle les a vu, c'est bagarreur. Et on peut les appeler par un autre mot dont elle ne fait aucun effort pour se souvenir, ça reste des chevaux bagarreurs.

Moui, j'ai pas l'intention de leur donner de l'alcool à ces bêtes là. Ce que Gontrant ne me pique pas, je le garde pour moi et ma famille .. et les invités. et je sais bien que c'est bagarreur, ça a une bosse énooooooorme.

Frissonnante de peur, elle resonge à ces étranges animaux auxquels elle ne se fait pas. et ce qu'elle a compris, c'est que non seulement c'est bagarreur, mais en plus ça vole dans les réserves de bières. Tout ce qu'il faut pour s'en méfier.

Iskander continue. Il semble enfin en venir à l'objet de la conversation qu'il désirait. Petit sourire en coin sur le visage de Muse.


Je ne nierais pas que nous avons couler un navire. Cela serait totalement ridicule de le nier. Et certainement pas dans mes habitudes...

Mais votre question ... j'avoue ... elle m'étonne.


Petit instant de réflexion, comment trouver les mots ? comment faire comprendre ?

Istanga ...


Istanga m'a également parlé de vous.
Elle m'a dit, au moins une fois, peut être plus, je n'ai pas compté ... "Iskander est un pacifiste".
Un pacifiste ...


Un enfant traverse la rue, non loin d'eux. La jeune femme s'arrête un instant. La paix, l'innocence ... décidément, c'est lorsqu'elle en est le plus éloignée qu'elle y pense le plus ...

Si vous saviez tout ce que j'ai entendu à mon propos ... je ne m'y attarde plus guère maintenant. Pire, je n'écoute tellement plus, que je ne sais plus ce qu'il se dit exactement... mais j'en ai bien une petite idée vous savez ...

Je ne suis pas devenue celle que je suis aujourd'hui par hasard, et je suis encore celle que j'étais autrefois. A se demander qui je suis ...

Bref...

Tout ça pour vous dire...

Il a été dit, et je parie que cela se dit encore de nos jours, que je suis une brigande, une pirate ...
Je me fou des écus comme de ma première chemise.
Le pouvoir, ce n'est pas en brigandant ou piratant, que nous l'optenons. Ca ne pourrait donc être cela ... mon ... ma ... raison d'être.
Certains parlent de fanfaronnades... et pourtant ... je n'ai jamais de réponses réélles à mes interventions. Un fanfaron, il est facile de lui répondre.
L'aventure ? tiendrais-je rééllement les discours que je tiens si c'était le cas ?

alors pourquoi ...


Silence...

Elle regarde le ciel. Encore et toujours le ciel ... depuis des années maintenant. Sourire rayonnant en voyant des étoiles ... qu'elle seule peut voir en ce plein jour.


De ce que vous savez de moi ... me prenez vous pour une vile pirate ? sans réflexion ? agissant au hasard des proies ?
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 20:43

Les rues étaient paisibles.

Les rues d'après la pluie. Ces odeurs de terres, de printemps. Une certaine fraicheur.

Et les gens qui passaient, filaient, vaquaient, riaient.

La conversation avait l'air irréelle presque.

Brigande, pirate ... je vivais à Genève depuis assez longtemps pour comprendre les rumeurs, la vitesse des médisances, l'opacité des vérités.

Et sa question ... qu'en pensais-je ? Je n'en savais rien. Rien encore. Tout se mêlait encore. Je ne voyais pas l'oeuvre au noir. Juste un tourbillon.


Bellisende de Biel était une amie. Nous nous sommes rencontrés à Forcalquier, au lavoir. C'était un endroit féérique. Un beau moment. La rencontre de deux êtres. Elle m'a demandé de l'appeler "Beli" et pas "Ma Dame". Elle m'a beaucoup touché.

Elle a disparu à tout jamais. Avec elle, ses rêves, ses amours, ses espérances ... et tout.

Son époux, Al Koening, est un homme entier, et très amoureux. Il doit être anéanti. Il dormait pendant l'attaque parait-il, et ne l'a pas vue partir.

...

Ce que je sais de vous ? Très peu encore. Certainement trop peu pour porter un jugement, si tant est que je doive ... puisse en porter. Ce n'est pas vraiment ma place, mon rôle, de le faire. Puis je ne crois pas tellement aux "jugements".

Mais j'aimerais comprendre pourquoi elle est morte, oui, et ce qui vous a amené à cela ... votre compagnon et vous.

Cela ne la ramènera pas à la vie. Al Koening dira sans doute mieux que moi qui elle était. Mais c'est important aussi de dire sa fin, pour elle, pour lui, pour ceux qui la connaissaient ... pour moi.

Et c'est peut-être important pour vous aussi.

Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Dim 6 Mai - 21:04

Sourire à ses dires.

Ils étaient rares ceux qui ne la jugeaient pas trop vite. Dans un sens comme dans l'autre. Tellement rare, qu'elle n'en n'avait plus l'habitude à vrai dire... Presque décontenancée, quoiqu'il en fallait beaucoup maintenant pour la décontenancer. Il y aurait toujours des hommes, qui quoique soit leur vécut, quoique soit leurs opinions, ne jugeaient pas, ou tout du moins gardaient le silence là dessus.

Oui, elle souriait, de ce sourire rare, peut être incompréhensible pour celui qui le voyait, ce sourire non rayonnant, mais le sourire de la satisfaction d'avoir rencontré une telle personne.


Je n'ai pas besoin de m'expliquer ceci. Je sais très bien quelle décision fut prise, et pourquoi.

Et avant de continuer ... Je suis déçue que notre rencontre soit liée à de telles circonstances...


Déçue ...

Le prix de la guerre est toujours élevé... toujours. Surtout pour les décisionnaires.


Je ne les connaissais pas. Ni lui, ni elle.
Jamais rencontrés.
Jamais.

La question que je me pose est "pourquoi la Provence m'a-t-elle tant fait sentir le besoin de m'investir pour elle ?"
Un jour, peut être, aurais-je une réponse. Pour le moment, je sais que son âme ne m'est pas indifférente. Ses habitants. Sa politique. Même si je ne comprend pas la logique provençale, je ne sais pourquoi, mais la Provence, elle a une place ... en moi.
Soupire, soupire de l'impuissance.

Peut être aussi parce que j'en ai toujours entendu parlé. je ne sais. C'est ainsi.

Mais l'expérience de la vie, et elle est dure parfois, très dure, l'expérience m'a appris une chose : il faut se battre.
Je ne suis pas une pacifiste. Pas comme vous.
Mais je n'aime pas la guerre ...

La première fois que je suis venue ici, c'est aussi la fois où j'ai découvert la guerre. Ses famines. Sa haine.
Et son odeur...
Grimace de dégoût cette fois-ci. Muse n'oubliera jamais cette rencontre avec Genève. Trop de découvertes macabres, trop de ... trop de ...

L'odeur du sang... je ne la supporterais jamais. Les cris dans la nuit, ils me suivront toute ma vie, mais lorsque je les entend ... je ne les entends pas.

Mais l'odeur ...

Longtemps après mon départ de Genève ... je sentais encore l'odeur ...

La guerre est toujours pour moi synonyme de cette odeur... et si je guerroie, c'est que je considère que je n'ai pu éviter cette odeur...

Je ne sais pas comment ils sont morts ... j'imagine qu'ils étaient à bord. Noyés, peut-être. brûlés par les feux des canons, peut être. Vous êtes le premier à me dire qu'ils sont morts... Enfin ... le premier ... Un navire n'ère pas sans capitaine...

mais pour vous répondre.

Je suis en guerre.

en guerre contre les manipulations du peuple. En guerre contre les dictatures. En guerre contre le rejet de l'être humain. Un homme, cela n'est pas qu'un mineur qui fera X rendement. Un homme, cela n'est pas qu'un bulletin de vote dans une urne. L'homme est bien plus que cela. L'homme vit. Il pense, il subit, il frémit, il pleure, il rit ...
Et rejetter cette idée ... c'est rejeter l'homme.

Dans une guerre, on identifie des alliés, et des ennemis.

Pour moi, on est soit l'un, soit l'autre. On ne peut être les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Lun 7 Mai - 22:28

L'odeur ... et les rires grossiers de la Gorgone.

Elle toujours, broyeuse d'âmes et d'êtres, avide, gourmande ...

Je regardai Musartine.


Je connais ces odeurs. Elles se déversent, imprègnent. Elles collent comme la chair décomposée colle aux mains. Et les mouches bourdonnent.

A la guerre, il y a ennemis et amis. Sur le terrain. Sur le champ de bataille. Quand les gens deviennent fous.

Mais après ... après, il y a surtout des pauvres gens qu'elle a fauchés, et ceux, plus pauvres encore, qui ont pris les vies et qui tentent de se dire que c'était bien, juste, que c'était eux ou moi, qu'ils n'avaient pas le choix...

Et qui y croient à peine.

Ceux qui restent restent en enfer. Les questions. L'oubli que l'on cherche et les souvenirs qui nous reviennent au milieu de nos rêves.

Les luttes politiques ? La conquête d'un tyran ? Le maintien de l'ordre ? La lutte pour la liberté ? Tout cela est terriblement vain quand on a pris une vie, quand on a vécu cette folie, botte à botte, pied à pied, haleine contre haleine, regard contre regard, ou de loin, quand on voit les bois ses tordre, les chairs voler, s'abîmer, pour enfin au soir venu voir les regards éteints qui contemplent les étoiles en hurlant des cris muets des clameurs du jour, de terreur.

J'ai mis ces morts en terre.

Je le sais.

Je suis pacifiste, sans doute.

Parce que j'ai réalisé la vanité des armes, la cruauté de la Guerre, inutile, futile, se nourrissant de la vengeance des vivants, exutoire ultime pour expier leurs propres actes.

Parce que j'ai regardé les blessés et les morts que j'ai fait, commis. Que j'ai dit pour eux comme pour les miens les paroles qui mènent à Dieu pendant que les prêtres comptaient leurs sous et protégeaient leurs droits.

Parce que j'ai vu combien la vengeance menait à la vengeance, le ressentiment au ressentiment, à l'aveuglement, à l'enlisement jusqu'à la nausée, et au delà, sans fin ... la Guerre n'est jamais rassasiée ... elle se goberge de nos âmes perdues.

Parce que j'ai réalisé que mettre fin à la guerre ne serait pas la gagner, mais y mettre fin et que, pour cela, même les pires ennemis devraient trouver à se parler.

Et ce n'est même pas l'absurdité patente de la guerre qui leur fait voir cela.

Non.

C'est juste l'épuisement mutuel. Ce moment où le chagrin et la haine sont à ce point présents qu'ils ne peuvent plus lever leur épée et qu'ils trouvent enfin un terrain d'entente ...

Alors, la paix se fait, presque toute seule.

Il suffit de la pousser, un tout petit peu.

J'ai entendu parler de cette guerre civile en Provence. Elle me fait peur, parce que tout le monde va se reposer pour s'y lancer à nouveau. Personne ne cède, parce que céder signifie mourir sous les coups de l'Ennemi. Et plus personne n'écoute l'autre. Ne veut l'entendre. L'autre est laid, par essence.

Quelque part, c'est ma faute sans doute, de ne pas avoir été assez fort pour empêcher cela. C'est vanité de dire cela, je sais. Mais un peu, tout de même.

...

Je demanderai à ce que l'on vous accueille à Genève, pas tant pour radouber votre navire, ... mais pour que vous puissiez vous extirper de cela, que vous puissiez prendre l'air de Genève, salutaire. Juste pour vous donner une chance de vous en sortir. De voir les choses de plus loin. De prendre la mesure de la distance.

Juste une chance.

Accepteriez-vous de la tenter ?
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Mar 8 Mai - 8:31

Silence.
Long silence.

...

Puis, comme un murmure...


Ce n'est pas à moi qu'il fallait donner cette chance ...

...

Pas à moi.


Souvenirs du passé.
Souvenirs de cette paix qu'elle n'a jamais connue.
La haine des autres lui revient en pleine face ... comme à l'époque.

regarder en face, ne pas montrer la larme qui trace lentement son chemin sur sa joue.
Il y a longtemps qu'elle ne pleure plus ... très longtemps.

Regarder l'horizon, peu importe qu'il soit loin, ou dissimulé derrière les bâtisses de la ville, le regarder quand même.

Que sait donc cet homme ? Peu importe.
Lui expliquer ? pour quoi faire ? et surement qu'il en a une petite idée ...

Regarder l'horizon. Toujours. Porter le regard loin. Toujours.

Répondre... Répondre sans agressivité... Répondre.

Il n'a fait que raviver les colères anciennes, les luttes du passé, celles qui lui furent imposées, celles qu'elle n'a jamais compris.

Répondre ...


Le Salut.
Le salut de quoi ? le salut de qui ?

L'air salutaire de Genève ... d'une ville qui a du connaître les pires guerres de notre ère ... étrange ne trouvez vous pas ?


Regarder l'horizon ... regarder le passé...
A nouveau : silence.


Avez-vous tenu ce genre de discour à ... ceux que nous combattons ?
Qu'êtes vous entrain de proposer ... rééllement ?
Revenir en haut Aller en bas
Iskander
loquace
avatar

chez moi : Transhumant
qualité particulière : sans
inscription le : 13/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Mar 8 Mai - 22:38

Il y eut le silence ... la longueur du vol d'un ange.

Puis une larme cachée, perle d'humanité.

Le silence encore. Le regard dans le vide, dans le passé, les douleurs, les marques, les jalons de l'existence ...

Je la laissai parler, rassembler par mots épars ce qui était trop douloureux à dire.

...


Genève ... elle a été au pinacle des horreurs. Ou pas. Celui qui a vécu une guerre ne peut tout à fait la décrire à un autre.

Nous y sommes venus ingénument pour mettre fin à la croisade. Je n'ai pour cela presque rien fait, je le sais : tous étaient prêts à la faire. Nous avons peut-être servi de prétexte.

La croisade a cessé.

Genève est un peu comme une Jérusalem occidentale. Enfin, pas vraiment "cité de la paix", mais cité de tolérance, intransigeante, paradoxe édifié, édifiant.

Puis, la paix peu encore y être construite. C'est presque désespéré. Mais ... et bien, l'on y parle. On s'y dispute. On y discute. Les gens n'ont pas cessé de s'y parler. Ou parfois en partent quand les choses deviennent trop fortes, puis y reviennent.

Nous ...

En fait, nous avons enlevé Hersende pour l'y amener de force et ... je lui ai tenu ce discours. Nous. Ma Vero, moi, d'autres.

Elle a eu vraiment peur quand elle a réalisé que le navire de Cendres, l'Ambuleuse, celui-même qui avait coulé le navire de Monseigneur Groar, recherché par tous ls navires lyonnais du Rhône, l'emmenait de force et sans alternative possible vers Genève, sans qu'il lui soit possible d'en rien interférer avec cela.

Puis elle s'est apaisée un peu. Mais nous n'avons pas pu la retenir assez longtemps. Elle s'en est retourné, à ses "Devoirs", et à tout ...

Cela n'a pas très bien marché avec elle.

Cela ne réussit pas toujours. D'autres sont venus, et repartis. D'autres sont restés, enfin.

...

Genève est particulière. Mais il faut avoir envie de prendre du recul pour pouvoir y trouver ... le "salut" ? On va dire assez de repos d'âme pour pouvoir envisager autre chose que les querelles dans lesquelles nous nous sommes englués.
Revenir en haut Aller en bas
musartine
Bourgeois
avatar

chez moi : pas loin du gibet
qualité particulière : milite pour le droit d'être multicentenaire
inscription le : 04/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Mer 9 Mai - 8:23

elle l'écoute...

Il n'a pas conscience de ce que ses propos évoquent pour elle. Peut-être a-t-il aperçu ce regard assombri à l'évocation du Lyonnais Dauphiné...


Il y a longtemps que je songe à venir vivre à Genève ... fort longtemps.

Mais voyez vous, se pose un problème de taille : je ne peux rentrer chez moi, y prendre nos meubles, nos malles, tout ce qui est nous. Nos souvenirs, tout ...

Je ne suis pas celle que je suis par hasard, ni part facilité. Cette haine, elle m'a été apprise par les dirigeants même du LD... J'y ai vu l'âme humaine dans tout ce qu'elle a de plus vil...

Le salut ... il a été refusé à un homme, qui a beaucoup fait pour l'obtenir ... pire, il fut rejeté sur ses proches ce que la mauvaise foi pouvait lui reprocher à lui. Et maintenant ? Maintenant, si nous souhaitons y prendre nos meubles ... nous rencontrerons des armées ... Imaginez ... une guerre pour pouvoir déménager. Une guerre dont parmis nos ennemis, nous trouverions ceux qui se disaient nos amis, des filleuls ... Refuser cette guerre, c'est refuser de pouvoir emménager ailleurs... Accepter d'emménager ailleurs, c'est accepter cette guerre.

Alors ?
comment faire ?

Nous avons patienté, et patienté encore que leurs esprits s'apèsent ... mais même au loin, il nous était rapporté leur propos haineux ... Ils n'ont même pas su nous oublier.

...

C'est dans ce contexte, au moment où la haine en LD atteignait son paroxysme, à ce moment là, nous avons découvert la Provence...

Et nous y avions reconnu les mêmes symptômes. Pas contre nous cette fois-ci, mais tout y était ... Les défendre, c'était tenter que certains aient chez eux, ce que nous n'avons pas obtenu chez nous... Pas les me^mes armes cette fois-ci. Peut-être que la coupe était pleine...

J'ai fini par en avoir moi-même l'obsucrantisme en haine.

Refuser de reconnaître l'humanité de tous, sous des prétextes que je ne comprend pas.

C'est pour cela que Genève m'a plu.
Je vous l'ai dit, c'était en pleine croisade lorsque je l'ai rencontrée. Et malgrès leur méfiance du croisé, malgrès tout cela, nous y avons rencontré l'humanité.

Etrange que ceux dont beaucoup disent qu'ils ne sont que des sauvages ... sont probablement ceux que j'ai rencontré ayant le plus d'humanité.

...

Cette humanité, je veux la voir partout. Pas seulement à Genève.

Ce recul dont vous me parlez ... cette très trève à peine déguisée ... Elle ne pourra se trouver, et avoir une quelconque efficacité, que si les marquisaux acceptent la même trève.

Vous savez déjà ce qu'il en sera, n'est-ce pas ?

...

Une question que je me pose... question éternelle. L'on m'accuse d'être inhumaine, sous prétexte que je me bat. Est-il moins inhumain de sacrifier à la paix, le droit d'exister à toute une partie de la population ?
Je ne pouvais plus vivre en voyant tout ceci...

Ma rencontre avec mon époux, m'a boulversée ... bien au-delà de l'Amour... bien au-delà. La façon dont cet homme a été traité quand il ne demandait qu'à se repentir ... C'est abjecte. Il n'est pas le seul à vivre cela. Je me doute qu'à Genève, nombreux sont ceux ayant vécut la même chose. Nous payons tous le prix de notre passé. Mais refuser à un homme l'avenir ... J'étais comme eux autrefois. Aussi intolérante. Jusqu'à ce que je vois ce qu'on lui a fait vivre. C'est aussi contre cela, que je me bat.

Et c'est moi l'inhumaine ...

J'ai davantage honte de mon intolérance passée, que de mes actes récents...

Alors le salut ...

ce n'est pas à moi qu'il faut le proposer ...

Je sais déjà ce que je trouverais à Genève. Ce n'est pas pour rien que je souhaite y vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Cameliane
Bourgeois
avatar

chez moi : Dans les bras de son époux. Ou à genoux devant lui. Pour lui emberlifiquoter ses lacets.
qualité particulière : Avoyère de Genève - Capitaine de l'Edelweiss
inscription le : 07/08/2009

MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   Jeu 10 Mai - 1:37

Elle lui avait rendu son sourire chaleureux, puis acquiescé d'un hochement de tête lorsque Musartine désignait l'avoyère qu'elle devait suivre, accompagné d'un "oui oui allez-y ne vous mettez pas en retard... "

Les bribes de phrases entendues par la suite sur le LD puis la Provence... Mains dans le dos elle écoutait la souffrance de cette jeune femme en les suivant sur quelques pas.

Après un salut chaleureux à Isk puis Musartine, elle s'éclipsa, méditant sur les personnes qui pensaient détenir le pouvoir ici et là... La roue tourne, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] une Muse par-ci, une Muse par là   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] une Muse par-ci, une Muse par là
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux: trouver la muse
» Reportage sur la section Marine du Muse de l'Armee
» BB Muse des plus grands !
» Le Havre : Le Musée-Appartement témoin (76).
» Les Musées de la Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Portes de l'Hotel de ville de la cité [écriture & lecture pour tous] :: La Tribune de Genève - les Dernières Nouvelles-
Sauter vers: